Le groupe Renault introduit l’hydrogène dans sa gamme utilitaires

Publié le par

Le groupe Renault introduit l'hydrogène dans sa gamme utilitaires

A travers un partenariat avec Symbio, filiale du groupe Michelin le groupe Renault a décidé d’étendre l’utilisation de ses véhicules utilitaires électriques grâce à l’hydrogène.

Une pile de 10 kW pour un temps de recharge de 5 à 10 minutes

À l’essai depuis 2014, la technologie hydrogène du Groupe Renault a été développée en partenariat avec Symbio, filiale du Groupe Michelin. Les véhicules sont équipés d’une pile à combustible prolongateur d’autonomie assurant une puissance électrique et thermique de 10 kW, permettant de porter l’autonomie de Renault MASTER Z.E. Hydrogen et Renault KANGOO Z.E. Hydrogen à plus de 350 km. Autre avantage de l’hydrogène, un temps de recharge de seulement 5 à 10 minutes. L’hydrogène permet de répondre à des usages intensifs, non couverts par le véhicule électrique, notamment pour de longues distances jusqu’aux zones périurbaines.

Kangoo Z.E. et Master Z.E. Hydrogen

Dès fin 2019, Renault KANGOO Z.E. Hydrogen proposera la meilleure autonomie réelle des fourgonnettes électriques avec 370* km (230 km WLTP avec Kangoo Z.E.). Doté d’un volume de chargement de 3,9 m3 malgré un surpoids de 110 kg, ce véhicule est annoncé en France au prix de 48 300 € HT (incluant l’achat de la batterie et, sans compter les bonus écologiques).

Attendu pour le 1er semestre 2020, Renault MASTER Z.E Hydrogen triplera son niveau d’autonomie, passant de 120 km à 350* km et se déclinera en fourgon (2 versions) et en châssis (2 versions). Doté de deux réservoirs d’hydrogène placés sous la caisse, le véhicule gagnera en polyvalence sans contraindre le volume de chargement de 10,8 m3 à 20 m3 et ce, avec un surpoids raisonnable de 200 kg.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos