Le groupe Renault réussit une belle reprise en juin 2020

Publié le par

© Communication Renault
© Communication Renault

Le groupe Renault enchaînait les mauvaises nouvelles depuis quelques mois, entre difficultés économiques et problèmes de gouvernance, le mois de juin 2020 semble donner un signal positif au constructeur à l’heure où son nouveau directeur général Luca de Meo prend ses fonctions au 1er juillet 2020.

Au bilan du mois de juin 2020, le groupe Renault retrouve, en effet, une belle croissance (+6,51%) de ses immatriculations VP avec ses marques Renault (+6,41%) et Dacia (8,11%).

"La marque Renault a connu une progression de +1,6% de parts de marché au cours du mois de juin 2020", relève Ivan Segal directeur commercial France du groupe Renault. "Tandis que Dacia est à +7,9%. La chute est enrayée mais il reste encore beaucoup d’efforts à faire".

A noter que sur le premier semestre 2020, le groupe Renault chute moins que le marché (-38,63%) avec une baisse affichée de -37,52% et une Pdm de 26,14% dont +1,4 point pour la marque Renault. Quant à Dacia, la marque affiche une perte de part de marché avec un mix canal défavorable sur le canal des particuliers. Au final, Renault est leader en véhicules utilitaires et sur le canal des ventes à particulier. Egalement leader au niveau du VE avec 40% du marché avec le modèle Zoé.

Félicitations au réseau et au gouvernement

« Je voudrais rendre hommage au gouvernement sur ce plan de relance qui fonctionne et qui a été décidé très vite au 1er juin.", a tenu à rappeler Ivan Segal à l’occasion de ce bilan du semestre. "L’impact de ce mois est très favorable pour les réseaux. Nos distributeurs n’ont pas eu peur d’avoir le stock raisonnable et de sortir du confinement pour aller prendre du chiffre d’affaires et ainsi limiter les dégâts ».

Une reprise forte dès le 11 mai

« Nous avons été surpris par le regain d’activité au niveau du VO et de l’après-vente dès le 11 mai", a indiqué le directeur commercial France. Soulignant aussi que "les activités VN et VO ont à peu près les mêmes progressions par rapport à l’an passé".

30% des ventes de juin avec la PAC

Au niveau de la nouvelle prime à la conversion mise en place par le gouvernement dans le plan, de relance au 1er juin 2020, la répartition entre le VN et le VO se situe pour moitié pour le groupe. « La dynamique est rapide, l’issue de la prime est une affaire de jours ou de semaines. La PAC représentant 30% des ventes totales du groupe Renault en juin (54 964 unités) soit près de 16 500 véhicules".

A noter aussi la forte progression enregistrée par le constructeur français du véhicule électrique avec la Zoé. Le poids des VE sur le marché français VP était de 1,9% en 2019, il est de 6,2% dont 12% pour Renault au cours de ce premier semestre 2020. Au premier semestre avec 17 000 unités, le groupe atteint ainsi son volume de 2019 (18 000 unités). Ce que rend la marque sereine pour atteindre les objectifs de la réglementation CAFE en 2020.

Une crainte sur le dernier trimestre 2020

Pour l’année 2020, le constructeur imagine un marché à -20%, même si le mois de juin très favorable pourrait encore donner une meilleure visibilité. Vigilant, le constructeur anticipe une baisse sur le dernier trimestre 2020 avec un marché en W.

« La priorité était de sauver la trésorerie du réseau », rappelle Ivan Segal. « C’est l’urgence absolue. L’ensemble des distributeurs a atteint ses objectifs sachant qu’ils ont été courageux pour remettre tout le monde au travail et sortir tout le monde du chômage partiel ».

En raison du succès de la PAC, Renault imagine une consommation des 200 000 véhicules alloués dans le plan de relance français dans les semaines à venir. « Au retour de vacances, les gens qui auront oublié la PAC seront déçus », prévient enfin Ivan Segal.

A noter enfin que le stock VN à fin juin du réseau est inférieur au stock de la même période en 2019.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos