Le groupe Renault révise à la baisse ses objectifs financiers

Publié le par

Le groupe Renault révise à la baisse ses objectifs financiers

Englué dans ses problèmes de gouvernance depuis plusieurs mois et quelques jours après avoir mis un terme au contrat de son directeur général Thierry Bolloré, le groupe Renault a annoncé, le 17 octobre 2019, une révision à la baisse de l’ensemble de ses objectifs financiers pour l’année 2019.

Chiffre d’affaires et marge opérationnelle en baisse

En cause : les objectifs du plan à moyen terme « Drive the Future » qui ne sont pas atteints tant au niveau du chiffre d’affaires annoncé en baisse de 3 à 4% que de la marge opérationnelle du Groupe qui devrait être de l’ordre de 5 % (objectif précédent : de l’ordre de 6 %). Le constructeur ne garantit pas non plus un free cash-flow opérationnel positif à l’issue de l’année.

Pour justifier cette révision, le groupe évoque "une conjoncture moins favorable qu’anticipée et un contexte réglementaire qui nécessite des dépenses toujours accrues".

Baisse de 1,6% du CA au 3ème trimestre

Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires au troisième trimestre 2019 de 11,3 milliards d’euros contre 11,5 milliards d’euros au troisième trimestre 2018, soit une baisse de 1,6 %. À taux de change et périmètre constants, la variation aurait été de -1,4 %. Le chiffre d’affaires de l’Automobile hors Avtovaz, au troisième trimestre 2019, s’élève à 9,7 milliards d’euros, soit une baisse de 3,9 % par rapport au troisième trimestre 2018 (-3,2 % à taux de change et périmètre constants). Les détails de ce chiffre d’affaires seront communiqués, comme prévu, le 25 octobre prochain.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos