Le marché VO entame l’année 2016 sur une baisse de - 1,6 %

Publié le par

Le marché VO entame l'année 2016 sur une baisse de - 1,6 %

Après une nouvelle hausse record des immatriculations en 2015 avec une progression de + 2,1 % pour un total de 5 562 093 véhicules d’occasion immatriculés dans l’Hexagone, l’année 2016 commence moins bien avec un mois de janvier qui traduit un recul de - 1,6 % pour un total de 425 432 unités immatriculées. Sur ce mois de janvier, les marques françaises, avec une pénétration de 55,57 %, reculent de - 2,5 %. En revanche, les marques étrangères sont quasi-stables à - 0,4 % pour une pénétration de 44,43 %.

Les ventes VO des professionnels à la baisse

À la lecture des chiffres, les résultats de janvier 2016 font apparaître une baisse de près de 0,75 point des ventes chez les professionnels puisque la part des véhicules de moins d’un an, cœur du marché pour les pros, est passée de 9,5 % en décembre à 8,71 %. On constate même un vieillissement record du marché VO avec une part de 68,58 % de la tranche d’âge des véhicules de plus de cinq ans.

Dans le détail, on note que Citroën (- 2,9 %), Peugeot (- 2,9 %), Renault (- 2,4 %) ont reculé plus vite que le marché. Seule la marque DS (+ 10,4 %) affiche une forte évolution ce qui est classique pour une nouvelle marque n’ayant un parc VO que très réduit.

Du côté des marques étrangères, il convient de souligner les baisses d’Alfa Romeo (- 0,3 %), d’Audi (- 3,3 %), de BMW (- 0,9 %), de Fiat (- 2,3 %), de Ford (- 0,7 %), d’Opel (- 3,1 %), de Seat (- 2,6 %), de Suzuki (- 1,5 %), de Toyota (- 2,5 %) et de Volkswagen (- 2,9 %). Comme chaque mois, Dacia n’ayant que 1,2 % de pénétration sur l’ensemble du marché VO progresse tout de même à + 4,7 %. Les évolutions positives sont à mettre au crédit de Hyundai (+ 2,4 %), de Kia (+ 5,3 %), de Mercedes (+ 2,4 %), de Mini (+ 2,1 %), de Mercedes (+ 10,6 %) et de Volvo (+ 1,6 %).

Le marché du VUL d’occasion est stable

Sur cette même période, les immatriculations de véhicules utilitaires d’occasion connaissent une certaine stabilité à + 0,1% pour un volume total de 63 481 unités immatriculées dont - 0,6 % pour les marques françaises et + 1,6 % pour les marques étrangères.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos