Le marché VO reprend des couleurs en juin

Publié le par

Le marché VO reprend des couleurs en juin

Après un mois de mai terne avec une baisse de - 5,4 % des immatriculations de véhicules d’occasion dans l’Hexagone, le marché repart à la hausse au mois de juin avec une forte progression de + 12,3 % pour un total de 520 003 unités immatriculées. Les marques étrangères se portent mieux (+ 14,7 %) que les constructeurs français (+ 10,4 %) pour une part de marché de 55,04 % pour ces derniers.

Paradoxalement, cette forte hausse masque très certainement un recul des ventes VO chez les professionnels puisque, leur cœur de marché, les véhicules de moins d’un an reculent proportionnellement à 6,97 % contre 7,34 % le mois dernier, au profit des tranches d’âge de 1 à 5 ans (25,48 %) et des plus de cinq ans (65,55 %) qui bénéficient plutôt aux échanges entre particuliers.

Côté marques françaises, DS poursuit sa bonne tendance à + 24,4 % pour un volume de 5 209 unités et une pénétration de 1 %, tandis que Citroën (+ 13,7 %), Peugeot (+ 8,4 %) et Renault (+ 9,8 %) réalisent de bons scores.

Au niveau des marques étrangères, on enregistre des hausses à deux chiffres des immatriculations VO. C’est le cas d’Audi (+ 16 %), de BMW (+ 16,1 %), de Dacia (+ 25,9 %), de Ford (+ 13 %), de Kia (+ 33,1 %), de Mercedes (+ 18,6 %), de Mini (+ 17,3 %), de Nissan (+ 22,9 %), d’Opel (+ 11,1 %), de Seat (+ 11,4 %), de Suzuki (+ 21,7 %), de Toyota (+ 15,9 %), de Volkswagen (+ 14,2 %) et de Volvo (+17,8%). Et, dans une moindre mesure, on retiendra les hausses d’Alfa Romeo (+ 8,9 %), de Fiat (+ 6 %) et de Hyundai (+ 8,7 %).

Le VUL d’occasion progresse de 11,4 %

Sur cette même période de juin, les immatriculations de véhicules utilitaires d’occasion connaissent la même hausse à hauteur de + 11,4 % pour un volume total de 75 523 unités immatriculées, dont + 10,4 % pour les marques françaises et + 13,5 % pour les constructeurs étrangers.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos