Le marché VO en hausse de 7,8 % en février

Publié le par

Le marché du véhicule d’occasion se porte bien depuis le début de l’année et l’a confirmé au mois de février, avec une hausse de 7,8 %. Une croissance notamment forte pour les modèles de moins d’un an, de 2 à 5 ans et de plus de 15 ans, comme le montrent les données communiquées par Autoscout24.

Le marché VO en hausse de 7,8 % en février

Dans un contexte défavorable aux ventes de véhicules neufs, le marché du véhicule d’occasion tire son épingle du jeu. Les ventes de VO ont augmenté de 7,8 % au mois de février, confirmant ainsi la hausse de 12,4 % enregistrée en janvier. Cette tendance donne une moyenne de +10 % sur les deux premiers mois de l’année, alors que les ventes de véhicules neufs se trouvent à une moyenne de -7,8 %, après un recul de 13,4 % en janvier et un léger retrait de 2,7 % le mois dernier. Près de 492 331 véhicules déjà immatriculés ont donc changé de mains en février, contre 167 784 modèles neufs. Les acheteurs sont surtout attirés par les voitures de moins d’un an, qui ont progressé de 17,63 % le mois dernier, pour représenter une part de marché de 10,96 %. La tranche des modèles de 2 à 5 ans rencontre également le succès, avec une hausse de 9,20 %, pour une part de marché de 24,54 %. Les véhicules de 11 à 15 ans progressent de 7,38 %, pour une part de marché de 20,35 %. Enfin, l’une des plus belles progressions concerne les modèles les plus anciens. En effet, les transactions de véhicules âgés d’au moins 16 ans ont bondi de 15,79 %, pour représenter une part de marché de 17,04 %. La fiabilité croissante et la qualité globale des voitures expliquent en partie ce regain d’intérêt des clients.

Nissan en retrait

La quasi-totalité des marques profitent de cette hausse des ventes de véhicules d’occasion en février. Seul Nissan recule légèrement de 0,27 %. Les autres firmes progressent de 3,19 % pour Seat à 26,49 % pour Skoda. Parmi les plus fortes hausses, figurent Kia avec 23,62 %, Dacia avec 21,75 %, Mini avec 16,64 %, Volvo avec 15,50 % et Suzuki avec 13,35 %. Dans ce contexte très favorable, des marques comme BMW (+11,47 %), Audi (+11,31 %) et Volkswagen (+10,75 %) se situent au-dessus des 10 % de progression. Les trois marques françaises se positionnent au-dessus des 5 % de hausse, avec + 5,56 % pour Peugeot, + 5,71 % pour Citroën et + 7,03 % pour Renault.

Essence ou diesel selon l’âge

Les différents types de motorisations progressent selon les statistiques d’Autoscout24 mais ces hausses varient selon les tranches d’âges. Ainsi, les véhicules les plus jeunes sont recherchés en essence, alors que les plus âgés sont recherchés en diesel. Sur l’ensemble des transactions, le gazole représente 288 545 modèles (+2,21 %), contre 191 954 ventes pour l’essence (+15,81 %). L’hybride et l’électrique augmentent plus rapidement mais restent à de très bas niveaux. En février, les hybrides représentent 8 012 unités et les véhicules 100 % électriques se situent à 1 724 exemplaires.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos