Le marché VO en panne en janvier 2018

Publié le par

Alors que tous les voyants sont au vert pour le marché du véhicule neuf, les immatriculations VO enregistrent une nouvelle forte baisse en janvier 2018 pour le troisième mois consécutif.

Le marché VO en panne en janvier 2018

Déjà en repli aux mois de novembre (- 13,3 %) et de décembre (- 9,6 %), le marché français a à nouveau chuté de - 7,1 %, avec un total de 435 639 véhicules d’occasion immatriculés. Une baisse qui touche la majorité des marques et modèles, les marques françaises étant plus impactées en raison des volumes.

Attentisme sur le diesel ou problèmes liés au SIV

Il faudra sans doute attendre encore quelques semaines pour comprendre les raisons exactes de cette baisse inattendue du marché VO. Deux explications peuvent toutefois être avancées : l’attentisme des automobilistes quant à l’achat d’un véhicule d’occasion diesel ou encore le problème technique du Système d’immatriculations des véhicules (SIV) des préfectures qui ne fonctionnait pas en décembre 2017.

Les 11-15 ans dans le collimateur

On remarque qu’au niveau des classes d’âge, la baisse est plus prononcée sur la tranche des 11-15 ans qui sont les véhicules les plus visés par les restrictions de circulation. Même si toutes les tranches d’âge sont globalement impactées par ce recul du marché VO.

Il est possible en fait que ce soit une combinaison des deux problèmes, comme le confirme Vincent Hancart, directeur général d’AutoScout24 France : « Avec trois mois consécutifs de baisse, on peut maintenant parler d’une tendance négative du marché. Les Français reçoivent des informations contradictoires qui freinent leur choix et les achats. Faut-il acheter un véhicule diesel qui émet moins de CO2 mais plus de NOx et auquel on impose des restrictions de circulation ?  »

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos