Le marché VO poursuit sur sa lancée

Publié le par

 Le marché VO poursuit sur sa lancée

Après la progression de 3,7 % enregistrée au mois d’août par rapport à la même période en 2009, le marché français des voitures d’occasion affiche de nouveau une hausse de 3,9 % en septembre ! Avec 446 812 immatriculations, le dynamisme de cette activité est inversement proportionnel au dévissage qui s’opère depuis mai dernier sur le marché VPN. Le début de la fin de la prime à la casse se fait donc sentir avec un bénéfice collatéral pour le business de la seconde main.
Le segment des modèles récents continue d’en tirer profit avec une nouvelle croissance de 26,4 % de ses transactions situées à hauteur de 35 437 unités. Les versions à peine kilométrées des marques françaises ont particulièrement conquis les acheteurs d’occasions du fait d’une conjonction bonus + offres commerciales + prime à la casse nettement moins compétitive dans le hall VN. PSA et Renault ont donc vu leurs ventes de VO progresser de 38,6 % par rapport à la rentrée 2009. Si l’on ne devait citer qu’un modèle, ce serait la Citroën C3 dont les transactions ont explosé (+ 85,5 %) avec un volume de 1 966 unités.
De l’autre côté du spectre, les véhicules âgés de plus de 5 ans qui constituent la grande masse du marché de l’occasion se portent bien. Grâce à 284 853 unités, leurs transactions ont cru de 3 % le mois dernier. Mention spéciale pour les produits haut de gamme « vieillissant », notamment des marques Mercedes-Benz Audi et BMW, qui séduisent particulièrement les acheteurs (respectivement + 17,5 %, + 12,7 % et + 12,2 %). À noter l’attrait des « vieilles » Alfa Romeo (2 075 ventes, en progression de 22,7 %). En repli en août, les VO âgés de 1 à 5 ans reprennent aussi des couleurs avec un léger rebond de 0,6 % et 126 522 transactions.
À ce stade, plus de 4 millions de véhicules d’occasion ont été commercialisés en France, soit 2,5 % de plus qu’à la même échéance l’an dernier. Un business dans le vert, assurément ! Côté palmarès, la Renault Clio reste le modèle d’occasion le plus commercialisé avec 37 009 immatriculations, en croissance de 1,9 % par rapport à septembre 2009. Enfin, c’est l’effet miroir dans la famille des utilitaires d’occasion : + 3,1 % avec 65 140 transactions.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos