Le marché VO progresse de 3,2 % en mars

Publié le par

Le marché VO progresse de 3,2 % en mars

Les mois se suivent et se ressemblent positivement pour le marché de la voiture d’occasion. Au cours du premier trimestre, la tendance est à un retour durable à la hausse des immatriculations et surtout à la vente de modèles de moins d’un an.

Après avoir enregistré une progression de 3,1 % en février par rapport à l’hiver 2010, le marché VO a effectivement grimpé de 3,2 % en mars. Fort de 510 476 transactions, le business se porte bien ! Sans anicroche, l’activité a affiché son dynamisme avec près de 1,4 million de véhicules vendus au cours des trois premiers mois de l’année, en augmentation de 4,1 % par rapport au premier trimestre 2010. Pérenne, c’est aussi l’adjectif qui définit le mieux la reprise du marché des jeunes occasions qui peut se targuer de croissances mensuelles à deux chiffres. À nouveau, ce segment cher et essentiel aux distributeurs de marques et négociants spécialisés pèse plus de 9 % du marché avec un nouveau bond de 15,9 % en mars à raison de 46 670 unités commercialisées (la progression moyenne est de + 16,6 % au premier trimestre 2011). Soulignons l’engouement des acheteurs de véhicules d’occasion pour les produits peu kilométrés de Dacia (+ 68,7 % en mars avec 931 immatriculations). Les clients n’auraient peut-être pas envie d’attendre six mois leur Duster neuf ?

La deuxième vie des citadines premium

En terme de segmentation, si les « vieux » VO s’inscrivent parfaitement dans la dynamique ambiante avec une croissance des transactions établie à 3,6 % pour 318 000 unités, les voitures dont l’âge est compris entre un et cinq ans représentent une part significative en volume (145 111 ventes), mais commercialement molle (- 1,1 % le mois dernier par rapport à mars 2010). Une catégorie de produits se détache, prompte à une deuxième vie commerciale trépidante : celle des citadines premium comme les Fiat 500 (+ 66,6 % avec 1 583 transactions en mars), DS3 (+ de 100 % avec 1 015 unités), Série 1 (+ 20,8 % avec 2 930 immatriculations) et même Classe A (+ 6,1 % avec 2 803 ventes). Mais la Clio reste, faut-il le rappeler, LA voiture d’occasion la plus vendue avec 41 037 unités, en progression de 4,9 % !

À ce stade de l’année, par pure extrapolation, il est possible d’imaginer un marché VO à 5,6 millions d’unités en 2011. Les vents lui sont, d’ici à décembre prochain, logiquement favorables. Un voile quand même dans le ciel dégagé : la tendance qui s’inverse pour le marché des utilitaires d’occasion, en chute de 1,5 % avec 78 062 unités.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos