Le marché VO reprend des couleurs

Publié le par

 Le marché VO reprend des couleurs

Tandis que tous les acteurs du marché ont les yeux rivés sur ce qu’il convient d’appeler le « cours de bourse de l’activité VO » de par sa perméabilité aux fluctuations du marché, le business de la seconde main tient droit sur son fil. Avec 453 638 véhicules particuliers d’occasion immatriculés, le nombre de transactions a progressé de 3,2 % en novembre par rapport à l’avant-dernier mois de 2010. Face à une année 2012 d’ores et déjà placée sous le sceau de l’incertitude, le marché VO ne montre donc pas de signes avant-coureurs alarmistes. Au bilan des onze mois écoulés, le business reste en hausse de 1,1 % avec près de 5 millions d’immatriculations.

Dans le détail, le segment des très jeunes occasions enregistre une légère baisse de 0,8 % avec 38 288 ventes. À l’instar des mois précédents, les clients plébiscitent les voitures « plaisir » telles que la Renault Wind (+ 200 % avec 42 unités), la DS3 (+ 41,9 % avec 985 ventes), la RCZ (+ 68,4 % avec 197 immatriculations) ou encore la BMW X3 (+ 96,3 % avec 53 unités). Dans un autre registre, notons l’excellent démarrage dans sa deuxième vie commerciale du Ford C-Max (184 unités vendues) et le succès des jeunes VW Touran (+ 100 % avec 331 immatriculations). La Citroën Xsara se révèle, en revanche, le modèle le plus boudé (- 77,1 % avec 39 unités échangées). À deux mois de la fin de l’année, ce segment clé pour la distribution de marque et les marchands spécialisés reste en hausse de 6,3 % avec près de 421 000 transactions.

Boom des VO âgés

Les occasions d’âges intermédiaires (2 à 4 ans) demeurent en retrait de 6,1 % avec 60 870 transactions. Seuls à se démarquer dans ce segment : les modèles Dacia dont les transactions ont bondi de 41 % (557 ventes). Preuve d’un engouement accentué par la crise pour les modèles à petit budget : les occasions de plus de 5 ans ont progressé de 5,9 % avec plus de 292 000 immatriculations. Les « vieilles » C4 et Série 1 s’écoulent particulièrement bien avec des hausses de ventes respectives de + 108 et + 94 % à raison de près de 2 000 et 761 exemplaires. Les véhicules utilitaires de seconde main ont vu leurs transactions progresser de 4,1 % avec 67 185 transactions. Les utilitaires kilométrés affichent néanmoins toujours un retrait de leurs ventes depuis janvier de 1,1 % avec 731 962 immatriculations.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos