Le marché VO termine l’année sur une forte hausse de 6,8 %

Publié le par

Le marché de la voiture d’occasion aura tenu toutes ses promesses en 2014 avec un total de 5 447 475 immatriculations, soit une progression de + 2,4 % par rapport à l’année précédente.

Le marché VO termine l’année sur une forte hausse de 6,8 %

Il se vend désormais 3,03 voitures d’occasion pour un véhicule neuf, un niveau record depuis 2007, année précédant la crise financière en Europe. Le mois de décembre 2014 aura permis d’enregistrer un nouveau rebond record de 6,8 % pour un total de 451 441 véhicules d’occasion immatriculés.

En décembre 2014, la hausse des immatriculations est de + 6 % pour les marques françaises et de + 7,8 % pour les firmes étrangères. Toujours au niveau des constructeurs français, on retiendra Citroën à + 7 %, tandis que Peugeot (+ 5,8 %) et Renault (+ 5,7 %) se situent dans la moyenne du marché ce mois-ci. Les marques tricolores finissent l’année avec une pénétration de 56,33 % contre 43,67 % pour les marques étrangères.

Au niveau des marques importées, la progression concerne l’ensemble des acteurs sauf une légère régression pour Fiat (- 1,6 %) et des évolutions plus modérées pour Alfa Romeo (+ 1,7 %), Hyundai (+ 2 %) ou encore Opel (+ 1,9 %). Les autres marques progressent en général plus vite que le marché ce mois-ci. On retiendra notamment Audi (+ 7,2 %), BMW (+ 7,3 %), Ford (+ 5,7 %), Kia (+ 17,4 %), Mercedes-Benz (+ 11,4 %), Seat (+ 6,9 %), Suzuki (+ 8,8 %), Toyota (+ 6,2 %), Volkswagen (+ 10,9 %), Volvo (+ 3,9 %). Des progressions remarquables qui concernent aussi Dacia (+ 39 %), Mini (+ 16,4 %) et Nissan (+ 18,2 %). Au niveau des modèles immatriculés sur le marché de l’occasion en 2014, le top 3 demeure la Clio (+ 2,5 %), la Mégane (+ 2,9 %) devant la 206 (+ 0,5 %).

Progression des moins d’un an en décembre

Du côté des classes d’âge, l’ensemble est assez stable au niveau des véhicules âgés de 1 à 5 ans avec 25,23 %. Traditionnellement en décembre, les véhicules de moins d’un an ont fortement progressé de 8,04 à 9,16 % au détriment des véhicules de plus de cinq ans, ce qui traduit une forte activité des professionnels du secteur sur ce marché VO.

Sur cette même période de décembre 2014, les immatriculations de véhicules utilitaires d’occasion sont en progression de + 6,8 % pour un volume de 62 556 VUL d’occasion immatriculés. Sur le cumul de l’année, le marché du VUL d’occasion est à la hausse (+ 3 %) dont une évolution plus marquée pour les étrangères (+ 4,6 %) et moindre pour les françaises (+ 2,2 %) pour un volume total annuel de 771 381 unités.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos