Le marché automobile britannique s’est contracté de 6,8 % en 2018

Publié le par

Sur fond de repli de la confiance des consommateurs avant un Brexit aux contours incertains, les ventes de voitures neuves ont chuté de 6,8 % au Royaume-Uni en 2018.

Le marché automobile britannique s'est contracté de 6,8 % en 2018

Quelque 2,37 millions de véhicules ont été écoulés au cours de l’année qui vient de s’achever selon l’Association des constructeurs et des vendeurs automobiles (SMMT), soit une chute de 6,8 % par rapport à l’année précédente.

Comme en France, et de manière encore plus prononcée, la baisse de la demande des véhicules diesel est à souligner. La part du diesel est tombée à 32 % contre 42 % l’an passé.

Le Brexit attendu avec une certaine anxiété

La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne, effective le 29 mars prochain, fait peser de lourdes incertitudes sur le secteur automobile outre-Manche. L’éventualité d’un « hard Brexit » sans aucun accord de douanes pourrait obliger les constructeurs automobiles, comme Toyota, Nissan, BMW, Jaguar Land Rover ou encore Vauxhall, à délocaliser leur production.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos