Le marché automobile dévisse toujours

Publié le par

Le marché automobile dévisse toujours

À la date du 26 novembre, soit 17 jours du même mois sur 21 jours ouvrables, le volume des immatriculations de voitures neuves validé en France est en baisse de – 25,4 % (102 265 unités) par rapport à la même période en 2011. Exception faite des logos Toyota (+ 9,4 %), Mercedes (+ 6,2 %) et Hyundai (+ 40,2 %), toutes les marques ont vu leurs ventes diminuer sur cette période. Il convient de souligner des dévissages majeurs enregistrés sous les couleurs des groupes Renault (– 40,4 %), Fiat (– 38,2 %), Citroën (–31,2 %), GM (– 29,5 %), Peugeot (– 27,8 %), ou de Ford (– 21,7 %).
Si le quart des ventes du marché tricolore VPN a fondu durant le début de ce mois de novembre, le plongeon enregistré par les trois marques nationales a été de – 34,4 % (50 105 unités) contre seulement – 14,1 % du côté des importateurs. Le clan français a vu sa part de marché ramenée à 49 %, alors que celle des constructeurs étrangers est de 51 %. Au cumul consolidé de novembre (229 jours sur 233), notre marché toutes marques s’est étiolé de 14,1 % (1 696 109 unités).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos