Le marché automobile en hausse de +3,4% en septembre

Publié le par

Le marché automobile en hausse de +3,4% en septembre

Les statistiques des ventes VN pour le dernier trimestre 2013 entrent dans une période complexe qui nécessite un certain recul et notamment par rapport à 2012. En effet, cette fin 2013 est à comparer avec une très mauvaise fin d’année 2012 qui va indéniablement engendrer des hausses en trompe-l’oeil dans les mois à venir.

En effet, si l’on prend les chiffres bruts du CCFA, en septembre 2013, avec 142 211 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en hausse de 3,4 % en données brutes et en baisse de 1,5 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à septembre 2012 (21 jours en septembre 2013 et 20 jours en septembre 2012). En revanche, il n’est précisé que la baisse de 2012 par rapport à 2011 sur la même période était de : -18,3% et -10,1% à jours ouvrés équivalents.La hausse de ce mois-ci apparaît donc déjà toute relative.

Prenons également quelques exemples au niveau des constructeurs. En septembre 2013, si l’on regarde simplement les données brutes, le groupe Renault fait un bond de ses immatriculations de 18,1% soit 5800 voitures de plus qu’il y a un an. Cette performance est à mettre en perspective par rapport aux résultats du groupe Renault en septembre 2012 : - 29,1%. Encore une fois, il faut manier ces chiffres mensuels avec précaution en raison des baisses importantes de 2012.
De son côté, PSA affiche un recul de 6,8%, qui affecte de la même manière ses deux marques : -6,7% pour Peugeot et -7,4% pour Citroën. Est-ce un si mauvais résultat pour PSA si l’on rappelle que le groupe s’était maintenu en septembre 2012 par rapport aux autres constructeurs à hauteur de -6,5%.

Sur les neuf premiers mois de 2013, avec 1 309 858 immatriculations, le marché français des voitures particulières neuves est en baisse de 8,5 % en données brutes et de 8,0 % à nombre de jours ouvrables
comparable par rapport à la même période de 2012 (188 jours de janvier à septembre 2013 et 189 jours de janvier à septembre 2012).

A noter qu’avec 29 175 immatriculations au mois de septembre 2013, le marché français des véhicules utilitaires légers neufs (moins de 5,1 tonnes) est en baisse de 2,9 % en données brutes et de 7,5 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à septembre 2012.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche