Le marché automobile européen se stabilise enfin au mois de mai

Publié le par

Après huit mois de baisse consécutifs, le marché automobile en Europe repasse au vert avec une progression de 0,1 % des immatriculations.

Le marché automobile européen se stabilise enfin au mois de mai

Après plusieurs mois ininterrompus de baisse, date de l’entrée en vigueur de la nouvelle d’homologation WLTP, le marché automobile européen se stabilise enfin en mai (+ 0,1 %).

L’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) dénombre en mai un total de 1 400 518 unités immatriculations dans l’Union européenne. La croissance vient plutôt de l’Europe centrale, qui enregistre une progression de 6,2 %. Les cinq principaux marchés de l’Europe de l’Ouest affichent, eux, des résultats contrastés. En effet, l’Espagne (- 7,3 %), le Royaume-Uni (- 4,6 %), et l’Italie (- 1,2 %) ont perdu du terrain au mois de mai. En revanche, l’Allemagne et la France ont enregistré des hausses respectives de 9,1 % et de 1,2 %.

‐ 2,1 % sur les cinq premiers mois de l’année

Au cumul des cinq premiers mois de l’année, le marché européen enregistre une baisse de 2,1 % par rapport à la même période en 2018 pour un total de 6,7 millions de véhicules immatriculés. Parmi les cinq grands marchés européens, seule l’Allemagne est en croissance sur cette période.

Progression de PSA et du groupe Hyundai

Au niveau des marques, le premier constructeur européen, Volkswagen Group, affiche une baisse de - 2,1 % en mai pour une part de marché de 24,7 % contre 25,2 % l’an passé. À la seconde place, le groupe PSA progresse de 4,3 % pour une pénétration de 16,7 % contre 16 % l’an passé. Viennent ensuite les groupes Renault et Hyundai qui enregistrent respectivement un recul de 3,7 % et une hausse de 2,1 %.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos