Le marché automobile français reste stable en novembre

Publié le par

Les immatriculations de voitures neuves ont progressé légèrement en novembre 2019 par rapport au même mois en 2018.

Le marché automobile français reste stable en novembre

D’après les données fournies par le CCFA via AAA Data, le marché automobile français des voitures particulières enregistre une légère hausse de 0,65 % en novembre par rapport à la même période en 2018. Ces données brutes ne tiennent pas compte des deux jours ouvrés en moins en 2019 (19 jours contre 21 jours l’an passé).

Hausse des ventes tactiques avant les nouvelles grilles de malus

En raison de l’annonce des deux prochaines grilles de malus en 2020, comme discuté en ce moment dans le projet de loi de finances 2020 ainsi que le passage officiel au WLTP au 1er mars 2020, les constructeurs devraient profiter des derniers mois de l’année 2019 pour stocker les véhicules émettant le plus de CO2. On peut donc s’attendre à de très fortes progressions des immatriculations tactiques pendant cette période.

Au-dessus de la barre des deux millions d’unités sur onze mois

172 734 voitures particulières ont été immatriculées en novembre. Depuis le début de l’année, ce sont 2 003 088 unités qui ont été vendues, soit une baisse de 0,25 % par rapport à l’an passé. Le marché du VUL a également baissé (- 6,16 %) au mois de novembre. Sur les onze premiers mois de l’année, il progresse toutefois de 4,08 %.

Les marques françaises : + 0,28 %

En novembre 2019, les marques françaises sont stables avec une progression de 0,28 % pour une part de marché de 56,2 %. Dans le détail, le groupe PSA a vu ses immatriculations baisser de 7,04 % : les ventes des marques Citroën et Peugeot ont respectivement reculé de 3,17 % et de 3,99 %, celles d’Opel ont plongé de 37,65 %. Seule la marque DS a tiré son épingle du jeu avec une hausse de 2,08 %. Les ventes du groupe Renault ont progressé de 11,53 % en raison d’immatriculations tactiques importantes. Si la marque au losange a signé un bond de 28,92 %, la marque Dacia a marqué le pas au mois de novembre avec des immatriculations en baisse de 20,9 %.

Les groupes étrangers : + 1,14 %

Sur cette même période, les immatriculations des marques importées ont progressé de 1,14 % pour une part de marché de 43,8 %. Les ventes du groupe Volkswagen ont évolué à la hausse (+ 8,05 %). Si les marques Audi (+ 33,05 %), Skoda (+ 17,76 %) et Seat (+ 23,08 %) ont signé des bonds significatifs, Volkswagen (- 7,7 %) a perdu du terrain au mois de novembre. D’autres constructeurs ont signé de belles performances en novembre, à l’image de BMW (+ 18,32 %), de Ford (+ 3,37 %), deJeep (+ 5,39 %), d’Alfa Romeo (+ 6,73 %), de Nissan (+ 40,11 %), de Kia (+ 6,12 %), de Hyundai (+ 15,02 %) et de Land Rover (+ 36,31 %). Smart (- 76,19 %), Suzuki (- 38,2 %), MINI (- 24,8 %), Toyota (- 13,32 %), Jaguar (- 9,41 %), Fiat (- 9,31 %), Mitsubishi (- 7,56 %), Mercedes (- 5,69 %), Volvo (- 3,83 %), Lexus (- 1,31 %) ont en revanche marqué le pas au mois de novembre.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos