Le marché automobile français des voitures particulières retrouve la croissance en juin 2020

Publié le par

© Auto Infos
© Auto Infos

D’après les données fournies par AAA Data pour la CCFA, le marché automobile des voitures particulières a enregistré une croissance de 1,24% en juin 2020 pour un total de 233 818 véhicules immatriculés.

Effet plan de relance et rattrapage du marché

Cette croissance est une grande première depuis la crise sanitaire Covid-19 et l’effondrement du marché subi en raison du confinement du 17 mars au 11 mai dernier. Une croissance qui s’explique par au moins deux effets : le plan de relance automobile dont la prime à la conversion a permis de générer près de 65 000 ventes d’après le comptage réalisé par le CNPA et les ministères concernés. L’autre effet est tout simplement un rattrapage des ventes non réalisées pendant la période de confinement.

Les marques françaises encore en léger recul : -1,43%

Avec une part de marché de 57,56%, les marques françaises affichent encore un recul de -1,43%. Pourtant, le groupe Renault retrouve une belle croissance (+6,51%) avec ses marques Renault (+6,41%) et Dacia (8,11%). Le Groupe PSA peine encore à relancer la machine puisqu’il affiche un recul de -9,14% pendant cette période. Des baisses plus ou moins importantes selon les marques : Citroën (-8,49%), Peugeot (-5,70%), DS (-39,46%) et Opel (-14,20%).

Les importateurs retrouvent des couleurs : +5,09%

Les marques étrangères retrouvent en revanche une belle croissance avec une progression de +5,09% pour une pénétration de 42,44% sur le marché français. Le premier importateur groupe Volkswagen affiche néanmoins une baisse de -7,74% avec ses marques Volkswagen (-14,09%), Audi (-11,05%), Skoda (+20,14%), Seat (+0,92%) et Porsche (-6,53%). Plusieurs marques connaissent des rebonds importants, c’est le cas de BMW (+42,47%), Mini (+28,11%), Toyota (+14,62%), Lexus (+49,12%), Ford (+24,87%), Mercedes (+43,89%), Kia (+28,49%), Hyundai (+26,01%), Volvo (+14,57%), Suzuki (+55,03%), Mitsubishi (+18,87%). En revanche, la reprise semble plus difficile pour FCA (-39,70%), Nissan (-2,73%), Smart (-64,54%), Jaguar (-59,20%) et Land Rover (-26,39%).

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos