Le marché automobile toujours en chute

Publié le par

Les ventes de voitures neuves ont reculé de - 7,4 % au cours des dix premiers mois de l’année. Celles des utilitaires ont plongé de - 5,9 %.

Le marché automobile toujours en chute

La tendance négative des ventes de voitures neuves établie pour les dix premiers mois de l’année 2013, est un peu moins prononcée qu’au pointage de la fin septembre écoulé (-8,5 %). Au terme du mois d’octobre, il s’était ainsi immatriculé 1 476 328 V.N. dans l’hexagone. Soit, 7,4 % de moins
(1 593 844 unités) qu’en 2012 au même moment.
Dans le détail, cette évolution se vérifie aussi de manière quasi similaire en ce qui concerne les constructeurs français (-7,1 %), qu’étrangers (-7,6 %).
Dans la clan tricolore, C’est Citroën qui a le plus vu ses livraisons cumulées s’étioler (-13,7 %), devant Peugeot (-7,3 %) et Renault (-4,9 %). Cela, tandis que la marque Dacia a enregistré une bonification de + 7,6 % des ses propres ventes.
Du côté des importateurs,et parmi les marques leaders, les indicateurs sont spécialement défavorables pour Alfa Romeo (-22,6 %), Ford (-18,9 %), Volvo (- 18 %), Opel (- 17,4 %), Skoda (-14,7 %), ou Chevrolet (-11,9 %). Sachant en outre que les principaux spécialistes du haut de gamme que sont BMW (- 1,5 %) et Mercedes (+ 1,1 %) ont simplement étalé la vague conjoncturelle de ce début d’exercice... sur fond d’offre produit attractive.
Dans le camp des Japonais cette fois, Toyota a dopé ses immatriculations de 6,8 %, alors que Nissan a enregistré une dégradation des siennes estimée à -9,6 %. Last but not least, les Coréens Hyundai et Kia ont fait jeu égal avec les performances de 2012, via des immatriculations en amélioration de
+ 0,9 %.
Pour la période des dix premiers mois de 2013, les ventes de véhicules utilitaires ( 303 219 unités) ont, pour leur part, reflué de - 5,9 %,

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche