Le marché français de l’occasion marque le pas en octobre

Publié le par

À l’image du marché du véhicule neuf français, celui du véhicule d’occasion a, selon AutoScout24, accusé un recul des immatriculations en octobre.

Le marché français de l’occasion marque le pas en octobre

Ce sont 473 773 véhicules d’occasion qui ont été immatriculés en octobre, ce qui représente en données brutes une baisse de 3,1 % par rapport à la même période en 2015. Il s’est presque vendu trois fois plus de véhicules d’occasion que de modèles neufs en octobre. Sur les dix premiers mois de l’année, l’occasion reste stable à environ 4,7 millions d’unités et + 0,3 % alors que le neuf affiche une progression de près de 5 % à 1 656 065 exemplaires. Avec, comme résultat, un rapport VO/VN de 2,82.

Dacia tire son épingle du jeu

Sur ce marché de l’occasion en baisse pour le deuxième mois consécutif, rares sont les marques qui ont réussi à se démarquer. C’est pourtant le cas de Dacia : la marque low-cost du groupe Renault, qui s’est déjà illustrée par ses bons résultats sur le marché du véhicule neuf (+ 2,9 %) pourtant plutôt atone, a affiché sur celui de l’occasion une croissance de 14,41 % à 6 549 unités contre 5 724 en 2015. Kia, avec une progression de ses ventes de 10,22 %, a écoulé 3 312 VO contre 3 005 l’an passé. Autres performances à souligner : celles de Mini (+ 5,18 % et 5 280 unités), DS (+ 4,17 % et 5 317 exemplaires) ou encore de Toyota (+ 2,72 % et 10 880 unités).

La part des modèles diesel toujours en baisse

Comme depuis de nombreux mois, les ventes de véhicules d’occasion diesel ont reculé en octobre. 309 072 unités ont été commercialisées contre 232 475 en 2015, soit en baisse de 4,45 %. La part de marché est ainsi tombée de 65,24 à 66,13 %. Ce recul affecte aussi l’essence : le nombre de modèles vendus a évolué de 158 888 en octobre 2015 à 156 748 en octobre 2016, soit un recul de 1,35 % La part de marché de ces véhicules d’occasion essence s’est établie à 32,48 % contre 33,09 % en 2015.

En revanche, les véhicules électrifiés commencent à trouver leur place sur le marché de l’occasion comme le prouvent ces quelques chiffres : les ventes de modèles hybrides ont augmenté de 33,47 % entre octobre 2015 et 2016 avec respectivement 3 146 et 4 199 unités. L’électrique a vu aussi ses commercialisations bondir de 23,88 %, soit en volume 489 modèles contre 402 en 2015.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos