Le marché des entreprises confirme son redressement

Publié le par

Le marché des entreprises confirme son redressement

D’après les chiffres du Syndicat des loueurs longue durée (SNLVLD), le marché VL « non-ménages » (ou société) croît sur un rythme plus soutenu qu’au précédent trimestre, avec une hausse de + 4,1 % en glissement annuel (deuxième trimestre 2014 par rapport au deuxième trimestre 2013) et un total de 333 000 véhicules immatriculés.

Au second trimestre 2014, les mises à la route de VL (VP + VUL) croissent de + 1,5 % par rapport au deuxième trimestre 2013, pour 108 035 véhicules légers immatriculés par les loueurs longue durée du SNLVLD. Il s’agit du deuxième trimestre consécutif de hausse pour les livraisons, ce qui place l’année 2014 sur une dynamique positive par rapport à l’année 2013.

La position des loueurs longue durée sur le marché des flottes d’entreprises se maintient : leurs immatriculations représentent désormais près de 62 % du total des immatriculations de ce secteur au deuxième trimestre 2014, sensiblement la même part que l’an dernier (62,8 % au second trimestre 2013). Les mises à la route de VP enregistrent une hausse de +3,2 % par rapport au deuxième trimestre 2013, avec 75 786 immatriculations. À l’inverse, les mises à la route de VUL (VU+VS) continuent de reculer (- 2,3 % par rapport au deuxième trimestre 2013) et terminent le second trimestre 2014 à 30 653 unités. Les restitutions connaissent leur sixième trimestre consécutif de baisse : - 3,9 % en glissement annuel, avec au final 84 654 véhicules restitués au deuxième trimestre 2014. Sur les douze derniers mois, 368 039 véhicules sont sortis du parc en LLD (soit un recul de - 6,1% en glissement annuel). Ce nouveau recul des restitutions révèle que la tendance à l’allongement de la durée des contrats de véhicules en LLD ne s’inversera pas tant que le climat des affaires restera incertain.

Sur le second trimestre 2014, le poids des immatriculations des sociétés dans le marché total VL s’accentue par rapport au premier trimestre 2014 : il représente 55,8 % du volume contre 54,1 % en 2014. En revanche, sur les six premiers mois de l’année, le poids des immatriculations des sociétés dans le marché total VL demeure stable par rapport à l’an dernier (55 %).

Les autres canaux de clientèle connaissent des évolutions contrastées : avec 98 milliers d’immatriculations VP et + 5,1 % sur le second trimestre 2014, les
flottes d’entreprises (achats en propre + LLD) s’en sortent mieux que les véhicules zéro kilomètre et constructeurs, qui n’inscrivent que + 0,4 % par
rapport au second trimestre 2013 pour un total de 69 milliers d’unités.

À noter que les loueurs de courte durée enregistrent, pour le second trimestre consécutif, une croissance supérieure à celle du marché VP
« non-ménages », avec + 6,2 % au second trimestre 2014 par rapport au deuxième trimestre 2013 pour près de 75 000 immatriculations. Il s’agit en fait du meilleur trimestre inscrit par les loueurs de courte durée en immatriculations VP depuis le deuxième trimestre 2011.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos