Les ventes aux particuliers et les canaux tactiques à la hausse en octobre

Publié le par

Les ventes aux particuliers et les canaux tactiques à la hausse en octobre

Le marché des véhicules particuliers affiche une forte hausse en octobre avec une progression de + 13,7 % en données brutes par rapport à la même période de 2016 et + 5,9 % à nombre de jours ouvrés comparable. Au total, le marché français a immatriculé 176 496 unités pendant cette période.

Les ventes aux particuliers progressent de + 11,46 %

D’après les données fournies par DataNeo, deux bonnes nouvelles expliquent en partie cette hausse des ventes. Le marché des particuliers, tout d’abord, qui stagne depuis le début de l’année 2017, enregistre une hausse de + 11,46 % en octobre pour une part de marché au-dessus de la barre des 50 % à 50,84%.

La LLD s’envole : + 27,84 %

Dans le même temps, le second canal le plus rentable, celui des loueurs longue durée, connaît une forte progression de 27,84 % pour une part de marché de 14,45 %.

Les canaux tactiques ne faiblissent pas pour autant...

Malgré cette bonne santé du marché des véhicules neufs en octobre, les constructeurs ne sont pas tous logés à la même enseigne, si bien que certains sont encore obligés de jouer avec les canaux tactiques pour maintenir leur part de marché. Au final, les canaux dits tactiques, loueur courte durée et véhicule de démonstration, affichent chacun une forte progression sur cette même période. Les LCD et VD affichent respectivement des progressions de 12,52 % et 15,28 % pour une part de marché totale de 21,81 %.

Un marché des particuliers historiquement bas en 2017

À deux mois de la fin de l’année, on obtient ainsi une bonne photographie du marché du véhicule particulier pour l’année 2017. Avec 47,62 % de pénétration sur les dix premiers mois et une progression de + 2,83 %, le marché des particuliers n’a jamais été aussi faible tandis que la LLD pèse pour 12,74 % pour une évolution de + 6,06 %.

Une partie du marché des particuliers bascule sur le VO

Au niveau des canaux tactiques, en revanche, les chiffres sont malheureusement au vert avec une progression de + 14,18 % pour les véhicules de démonstration et + 4,97 % pour la location courte durée. Au total, ces deux canaux représentent 19,15 % des ventes à fin octobre 2017. Si les deux mois restant viennent confirmer et amplifier cette tendance, le marché français disposera cette année d’un nouveau canal de vente basé sur le modèle allemand, via la vente de véhicules neufs vendus sur le marché de l’occasion.

Quelle rentabilité face aux canaux tactiques

Restera à connaître la rentabilité réelle en 2017 des marques et de leurs réseaux dont la part des véhicules tactiques aura le plus progressé en 2017. Même si les véhicules de démonstration reviennent dans le circuit des ventes à particuliers sous forme de véhicule d’occasion, une partie des marges s’est certainement envolée à travers ce type de vente.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos