Le marché des véhicules 100 % électriques dominé par les marques françaises

Publié le par

Sur un marché VPN plutôt atone en septembre 2020, la part des véhicules 100 % électriques a continué de progresser pour s’établir à 11 % du volume global. En tenant compte des hybrides, elle passe même à 18,9 %.

© DR / Renault
© DR / Renault

En septembre 2020, le marché automobile français (VPN) a rendu une carte de 168 291 immatriculations (contre 173 443 en 2019, soit baisse de 3 % en données brutes et de 7,4 % à nombre de jours ouvrés comparable). Par ailleurs, il convient de noter que le canal des particuliers a représenté 76 162 immatriculations (48,1 %).
« Le mois de septembre rime encore avec électromobilité, puisque l’on observe 10 009 immatriculations de véhicules électriques et 7 838 d’hybrides rechargeables, en forte hausse par rapport au mois précédent (5 263 hybrides rechargeables et 5 590 électriques) », précise les experts de AAA Data.

Tesla résiste, Nissan dévisse

Au cumul des neuf premiers mois de l’année, Renault reste le leader du segment des 100 % électriques avec 27 719 véhicules immatriculés, devançant Peugeot (20 915 unités) et Tesla (5 669 unités). DS fait une belle percée et vient tutoyer Tesla avec 5 654 immatriculations.
Puisque le plan hydrogène a été annoncé au début du mois par le gouvernement, bénéficiant d’un fort écho médiatique, les analystes de AAA Data précisent encore que les véhicules particuliers à PAC ont représenté 49 immatriculations depuis le début de l’année, via les Hyundai ix35 et Nexo et la Toyota Mirai.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos