Le marché du pneu en recul de 2,9 % en 2019

Publié le par

Le Syndicat des professionnels du pneu (SPP) vient de communiquer le bilan de l’année 2019 en matière de ventes de pneumatiques. Le volume du marché tourisme, camionnette et 4x4 (TC4) aurait baissé de 2,9 %.

© Goodyear.
© Goodyear.

Le Syndicat des professionnels du pneu (SPP) vient de révéler le bilan du marché du remplacement pour l’année 2019. Les ventes d’enveloppes tourisme, camionnette et 4x4 (TC4) ont baissé de 2,9 %, pour un total de 18,20 millions de pneus commercialisés par l’intermédiaire des professionnels regroupés au sein du panel mesuré. Ces derniers regroupent les négociants spécialistes, les centres-autos et la réparation rapide. Ce recul représente 548 400 pneus en moins. Le chiffre d’affaires de ces ventes atteint 1,581 milliard d’euros, en baisse de 1,6 %, soit 26,36 millions d’euros. Une diminution freinée par une valeur moyenne en hausse de 1,3 % pour l’ensemble du TC4.

Progression moyenne des 4x4 et SUV

Sur le segment du TC4, les pneus tourisme enregistrent une baisse de 2,7 % alors que ceux destinés aux 4x4 et SUV progressent de 1,2 %. Une tendance plus faible que les années précédentes, même si elle illustre l’évolution globale du marché des ventes de véhicules neufs. Cependant, les enveloppes tourisme représentent toujours 85,8 % des ventes sur le segment TC4. Les gommes destinées aux 4x4 et SUV ne pèsent encore que 5,3 % des ventes sur ce même secteur pour les acteurs du panel du SPP. Enfin, les gommes destinées aux camionnettes chutent de 7,3 % et ne représentent plus que 8,9 % des volumes du TC4 en 2019. Leur prix moyen a légèrement augmenté de 1,6 % mais cette tendance ne rattrape pas une baisse des volumes qui se poursuit depuis 2015.

Chute des MDD

L’étude du SPP, basée sur le panel GfK 2019, donne un aperçu des ventes par rapport au niveau des marques. Ainsi, les marques premium baissent régulièrement depuis 2016 et ce recul atteint 2,9 % en 2019. Elles conservent cependant une longueur d’avance sur le marché, avec 57,6 % des ventes sur le TC4. Les marques B restent à leur niveau, avec un mouvement de 0,1 %. Elles pèsent 20,2 % du TC4. Les marques de distributeurs enregistrent le plus fort recul en 2019, avec une chute de 23,7 %. Elles ne représentent plus que 9,2 % du TC4. Cette perte se reporte sur les marques Budget, qui augmentent de 16,2 % en 2019 et arrivent à une part de marché de 12,9 %. Enfin, les pneus hiver baissent de 3,6 % et représentent 13,3 % des ventes globales. En revanche, les pneus toutes saisons progressent toujours (+ 16,2 %) pour arriver à 10,9 % du marché TC4.

Négociants spécialistes en baisse

Parmi les différents canaux de distribution, les négociants spécialistes reculent de 0,9 % sur le secteur spécifique des pneus tourisme, au profit des centres-autos et de la réparation rapide, qui gagnent 0,7 %. L’écart se creuse pour les enveloppes 4x4 et SUV, qui restent à l’avantage des autres canaux et notamment des réseaux constructeurs (+ 4,9 %), alors que les pneumaticiens baissent de 4,5 %. Une tendance qui peut s’expliquer par des stratégies agressives mises en place chez les constructeurs et les grands réseaux de réparateurs indépendants pour reconquérir des parts de marché sur le pneumatique.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos