Véhicules d’occasion : un marché particulièrement dynamique en août

Publié le par

Après un mois de juillet record, 420 871 véhicules d’occasion ont été immatriculés en France en août, soit une progression de 2,9 %.

Véhicules d'occasion : un marché particulièrement dynamique en août

D’après les données fournies par le site d’annonces AutoScout24, le marché du véhicule d’occasion français est en forme en août 2019 par rapport à la même période en 2018. Sur une période traditionnellement calme, le marché enregistre, en effet, une hausse 2,9 %.

« Le marché confirme la tendance observée depuis le début de l’année avec un engouement des Français pour les véhicules de moins de 5 ans et essentiellement à motorisation essence. De façon surprenante, le segment des véhicules de plus de 10 ans est en légère hausse », commente Vincent Hancart, directeur général d’AutoScout24 France.

Un marché qui profite aux jeunes véhicules

Le segment des jeunes occasions (0 à 5 ans) continue à bénéficier de cet effet d’aubaine. Le segment des véhicules de plus de 10 ans retrouve des couleurs après plusieurs mois de pertes. Le segment des 6-10 ans est finalement celui qui souffre le plus et perd - 5,7 %. Il ne présente pas l’attrait des jeunes occasions, ni les bonnes affaires en termes de prix des véhicules plus âgés.

La part des motorisations diesel passe sous la barre des 60 % et le rapport VN/VO est de 3,26 au mois d’août.

Le mois d’août confirme ainsi la bonne santé du marché du véhicule d’occasion après un mois de juillet record. 420 871 véhicules d’occasion ont été immatriculés en France en août contre 409 012 immatriculations un an plus tôt à la même période, soit une augmentation de 2,9 % (+ 7,8 % à jours ouvrables constants). Le renforcement des critères d’acceptation pour bénéficier de la prime à la conversion n’a pas découragé les acheteurs qui continuent à soutenir le marché.

Des résultats en demi-teinte pour les marques françaises

Les marques françaises affichent des résultats en demi-teinte. Dans le détail, Renault (- 0,1 %, Peugeot (+ 1 %) et Citroën (+ 1,2 %) sont bien en deçà de la moyenne nationale de + 2,9 %. En revanche, les marques allemandes confirment des performances supérieures à la moyenne du marché avec des progressions de 5,2 % pour Volkswagen , 4,6 % pour Audi, 9,6 % pour BMW ou encore 4,8 % pour Mercedes. Skoda (+ 24,3 %), Dacia (+ 21,2 %) et Kia (+ 16,3 %) enregistrent les plus fortes progressions de ce mois d’août. Enfin, il convient de souligner que la hausse de plus de 20 % en juillet d’Alfa Romeo n’a été qu’un feu de paille puisque la marque enregistre un repli de - 5,1 % en août.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos