Le marché du véhicule d’occasion progresse de 3,5 % en novembre

Publié le par

Les ventes de véhicules d’occasion poursuivent leur progression.

Le marché du véhicule d'occasion progresse de 3,5 % en novembre

Depuis la rentrée de septembre (+ 8,1 %), les immatriculations de véhicules d’occasion poursuivent une progression soutenue tant en octobre (+ 3,5 %) qu’en novembre avec une nouvelle hausse de + 3,8 % par rapport à la même période de référence en 2013 à nombre de jours ouvrables équivalent. Au cumul, de janvier à novembre, le marché VO est en progression de 2 % pour un total de 4 991 562 véhicules immatriculés dont + 1,9 % pour les marques françaises pour une pénétration de 56,39 % et + 2 % pour les étrangères. Sur ces onze premiers mois, la hausse de 2 % semble un peu décevante au regard des attentes que suscite la distribution VO.

420 749 immatriculations VO ont été enregistrées en novembre, soit une progression de + 3,8 % par rapport à 2013. Cette hausse est de 3,5 % pour les marques françaises et de 4,3 % pour les firmes étrangères. Toujours au niveau des constructeurs français, on retiendra la hausse de + 5,6 % du côté de Citroën, tandis que Peugeot (+ 2,9 %) et Renault (+ 2,9 %) se situent dans la moyenne du marché ce mois-ci.

Au niveau des marques importées, seule Alfa Romeo est à la baisse (- 4,9 %). À noter les hausses d’Audi (5,2 %), BMW (1,8 %), Fiat (0,1 %), Ford (0,4 %), Hyundai (5,6 %), Kia (6,8 %), Mercedes-Benz (3,2 %), Opel (0,9 %), Seat (2,9 %), Suzuki (3,7 %), Toyota (1,9 %), Volkswagen (6,8 %), Volvo (5,4 %). Les plus fortes progressions sont à mettre au crédit de Dacia (+ 35 %), de Mini (+ 14,4 %) et de Nissan (+ 18,3 %).

Du côté des classes d’âge, l’ensemble est assez stable avec les véhicules de moins d’un an qui représentent 8,04 % des immatriculations, les véhicules entre 1 et 5 ans (25,23 %) et les plus de 5 ans (66,73 %) conservant également la même répartition. On peut estimer que les professionnels qui vendent traditionnellement des véhicules plus récents n’ont donc pas profité de cette hausse ce mois-ci.

Sur cette même période de novembre, les immatriculations de véhicules utilitaires d’occasion sont en hausse de + 1,8 % pour un volume de 59 856 VUL d’occasion immatriculés. Sur le cumul de l’année, le marché du VUL d’occasion est à la hausse (+ 2,6 %) dont une progression plus marquée pour les étrangères (+ 4,2 %) et moindre pour les françaises (+ 1,8 %) pour un volume total de 708 343 unités.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos