Le marché européen en repli de 2 % en septembre

Publié le par

Selon l’Association des constructeurs européens d’automobile (ACEA), le marché européen du véhicule neuf léger a connu un léger recul de 2 % en septembre par rapport à la même période de 2016.

Le marché européen en repli de 2 % en septembre

En volume, 1 427 105 unités ont ainsi été écoulées. Un mauvais résultat à nuancer cependant puisque le mois de septembre 2016 avait constitué un record historique de ventes. Deux des cinq plus importants marchés européens ont vu leurs immatriculations reculer sur ce mois de rentrée 2017, à commencer par le Royaume-Uni (- 9,3 % et 426 170 unités) mais aussi l’Allemagne (- 3,3 % et 288 035 unités). Ces baisses ont été compensées par les bonnes performances de l’Italie et de l’Espagne avec des croissances respectives de + 8,1 % et + 4,6 %, soit 83 291 et 166 956 unités. La France a quant à elle enregistré un résultat moyen avec une légère hausse de 1,1 %, soit 170 645 unités écoulées contre 168 820 en septembre 2016.
Ce mois de septembre mitigé n’empêche pas une croissance de 3,7 % depuis le début de l’année avec 11,7 millions de véhicules neufs légers vendus en Europe.

L’analyse au niveau des groupes montre logiquement en septembre 2017 une belle hausse pour PSA, qui a profité de l’ajout des immatriculations d’Opel/Vauxhall. Le constructeur tricolore a ainsi bénéficié d’une croissance de + 70,1 % à 216 005 VN dont 90 920 d’Opel/Vauxhall. Citroën a vu ses ventes progresser de 1,6 % à 44 987 VN, tandis que Peugeot a marqué le pas à - 1,1 %, soit 75 466 unités. Du côté de Renault, le groupe n’a affiché qu’une légère augmentation de 0,6 % en septembre 2017 avec Dacia qui est venu compenser les résultats moyens de la marque au losange (respectivement - 1,2 % et + 5, 6 %).

Bilan mitigé pour les groupes étrangers

Au niveau des groupes étrangers, Volkswagen est à la peine avec - 0,9 % et 330 112 unités. La marque du même nom et Audi ont subi des reculs respectifs de - 3 % et - 3,9 % avec respectivement 157 189 et 78 922 VN, tandis que Seat et Skoda ont continué sur leurs bonnes performances (+ 10,5 % et + 3,9 %).
Autres baisses constatées, celles de Ford (- 12,9 %, 91 819 VN), Honda (- 17,6 %, 16 015 unités) ou encore du côté des asiatiques, Mazda et Mitsubishi (- 4,9 % et - 4,1 %).

À l’inverse, les résultats les plus brillants ont été enregistrés du côté d’autres asiatiques tels que Suzuki, avec une hausse de 18,5 % à 24 205 VN, Kia (+ 6,5 % et 46 680 unités) ou encore Nissan et Hyundai (+ 3,4 % et 2 %).

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos