Le marché européen du VN impacté par le Brexit

Publié le par

Le marché européen du véhicule neuf a marqué le pas en septembre. Difficile en effet de tenir la comparaison avec un mois de septembre 2016 historiquement haut, surtout pour le plus important marché européen, le Royaume-Uni, déstabilisé par le Brexit.

Le marché européen du VN impacté par le Brexit

Rentrée difficile pour le marché européen du véhicule neuf. Selon le fournisseur d’informations automobiles Jato, les ventes ont reculé de 2,2 % par rapport à la même période en 2016, particulièrement dynamique. 1 461 683 VN ont été écoulés sur ce mois. Sur les cinq marchés les plus importants en termes de volume, deux d’entre eux ont subi une chute de leurs ventes. À commencer par le Royaume-Uni où l’incertitude installée par le Brexit sur la place du pays en Europe impacte depuis de long mois le marché automobile. En septembre, les ventes ont chuté de 9,3 % à près de 470 000 unités.

Second marché d’envergure en difficulté, l’Allemagne, en pleine crise de confiance du diesel. Le pays a affiché un retrait de 3,3 % à 298 000 VN. Tandis que les commercialisations de la France sont restées plutôt stables à + 1,3 % et 168 000 unités, l’Europe a une nouvelle fois pu compter sur le dynamisme des pays du sud avec des croissances respectives de 7,1 et 4,7 % pour l’Italie et l’Espagne (150 000 et 80 700 unités). Au global, 11 des 27 pays d’Europe ont subi un recul des ventes VN.

Les SUV à la rescousse du marché

Des résultats mitigés que nuance cependant Jato : « Les SUV représentent une opportunité de croissance significative. Le segment s’est octroyé une part de marché record de 31,6 % en septembre avec 462 000 unités, soit une croissance de 14,1 %. » Une tendance confirmée par les ventes en forte hausse de ces modèles en septembre. Le Nissan Qashqai restylé s’est ainsi classé à la deuxième position des modèles les plus vendus avec près de 29 000 exemplaires, soit une croissance de 14 % par rapport à la même période en 2016. Sans oublier, le Tiguan, classé en cinquième position avec 22 500 unités, ou encore la 208, placée en neuvième position avec 20 000 unités.

Malgré des volumes en baisse de 2,7 % à 157 000 unités, Volkswagen reste la marque leader en Europe en plaçant dans le top 10 deux de ses modèles, la Golf (51 500 unités) et la Polo (20 446 unités). Renault et Ford, deuxième et troisième marque les plus populaires sur le Vieux Continent ont également souffert d’une chute de leur vente, respectivement de 1,7 et 14,3 %.

Top 10 des modèles les plus vendus en septembre

- 1. Golf : 51 500 unités, + 10,8 %,
- 2. Qashqai : 28 987 unités, + 13,6 %,
- 3. Clio : 26 902 unités, + 3 %,
- 4. Corsa : 23 575 unités, - 21,9 %,
- 5. Tiguan : 22 540 unités, + 1,7 %,
- 6. Focus : 20 939 unités, + 3,2 %,
- 7. Polo : 20 446 unités, - 35,2 %,
- 8. Octavia : 20 399 unités, - 1,6 %,
- 9. 208 : 20 145 unités, - 14,1 %,
- 10. Yaris : 19 178 unités, + 1,9 %.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos