Le marché français confirme son embellie en avril 2018 (+9%)

Publié le par

Le marché français confirme son embellie en avril 2018 (+9%)

Avec un total de 187 396 immatriculations en avril 2018, le marché français des voitures particulières neuves affiche une hausse de +9% en données brutes et de 3,6% à nombre de jours ouvrés comparable par rapport à avril 2017). Sur les quatre premiers mois de l’année, le marché VP français est en hausse de +4,4% pour un total de 744 238 unités immatriculées.

Retour à la croissance saine

Profitant des journées portes ouvertes et de la prime à la conversion VO qui agit positivement sur le segment A, le marché s’illustre par une dynamique du canal des particuliers qui reprend des couleurs, après une année 2017 au plus bas. En effet, le canal des particuliers est en hausse de +16% , soit trois points de hausse, pour une part de marché de 49% contre 46,05% seulement l’année précédente. Les ventes aux sociétés (+12,85%) et la LLD (+9,9%) progressent également fortement à cette période de l’année. Les canaux dits tactiques, loueurs courte durée (-0,11%) et véhicules de démonstration (+3,25%) pâtissent mécaniquement de cette hausse des ventes rentables.

Peugeot reprend la tête devant Renault

Comme c’était déjà le cas sur les deux premiers mois de l’année, Peugeot réalise une excellente performance en avril 2018 en progressant de +12% pour une part de marché de 18,45%, le constructeur bénéficiant notamment de son effet SUV avec le 3008 en particulier. Juste derrière Renault cède un peu de terrain avec une évolution de +4% pour une pénétration sur le marché des VP de 18% alors que Dacia affiche une belle évolution (+31,3%). Parmi les autres marques françaises, on notera le recul de Citroën (-4,9%) tandis que DS reprend des couleurs (+68,6%) et Opel est stable (0,1%).

Les importateurs stables en avril

Les immatriculations d’avril 2018 bénéficient plus aux marques françaises (+16%) qu’aux étrangères (+0,7%) qui affichent une relative stabilité. Avec une part de marché de 12,14% le groupe Volkswagen reste loin devant les autres avec une évolution globale de +5,8%. Les marques du groupe connaissent des fortunes diverses : Audi (-7,1%), Seat (+0,3%), Skoda (+22,4%) et Volkswagen (+10,5%). Au second rang, on retrouve Toyota avec +25,5% et une part de marché de 4,31%. A noter aussi : Lexus (+59,9%), BMW (+4,8%), MINI (-8,8%), Mercedes (+1,7%), Smart (+8,7%), Alfa Romeo (+6,8%), Fiat (+28,9%), Jeep (+36%), Ford (+8,1%), Hyundai (+43,2%), Kia (+23,1%), Infiniti (-66,2%), Nissan (-20,6%), Lexus (+59,9%), Toyota (+25,5%) et Volvo (-2,9%).

Toujours sur ce même mois d’avril 2018, le marché des véhicules utilitaires légers affiche une hausse de +6,9% pour un total de 38 840 unités immatriculées.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos