Le marché français des enchères automobiles progresse

Publié le par

Le marché français des enchères automobiles progresse

Longtemps considéré comme marginal, le marché français des enchères de véhicules d’occasion (et matériel industriel) confirme sa place avec une nouvelle croissance de 2,1 % en 2010 après un bond d’activité de 7,1 % l’année précédente. Il atteint en effet 935 millions d’euros de montants adjugés, pesant ainsi 43 % du marché global des enchères volontaires sur notre sol. « Son potentiel de développement est encore important », souligne le Conseil des ventes volontaires aux enchères publiques, l’autorité de régulation de la profession en France. Le leader reste Guignard et associés suivi de la société BCAuto Enchères. « Ce secteur se caractérise par sa répartition sur l’ensemble du territoire, sept régions ayant des montants adjugés supérieurs à 50 millions d’euros », précise le Conseil des ventes volontaires aux enchères publiques.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos