Le marché français des VL a progressé de 3,4 % en août

Publié le par

Le mois d’août a été synonyme de croissance pour le marché français des véhicules légers selon le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA). Si le bilan est mitigé pour les marques françaises, la plupart des groupes étrangers ont enregistré de belles croissances.

Le marché français des VL a progressé de 3,4 % en août

Cette hausse a atteint 3,4 % à nombre de jours ouvrables comparable par rapport à août 2015 (22 jours ouvrés en août 2016 et 21 jours en août 2015), grâce aux 114 418 VL commercialisés. En données brutes, l’augmentation atteint 8,3 %. Dans le détail, 98 217 véhicules particuliers ont été écoulés, soit une hausse de 1,9 % à nombre de jours ouvrables comparable (6,7 % en données brutes), tandis que, du côté des véhicules utilitaires légers, la progression a atteint 11,5 % à nombre de jours ouvrables comparable (16,8 % en données brutes) avec un volume de ventes de 20 201 unités.

Renault performe en août, bilan mitigé pour PSA

Sur ce mois d’août, les groupes français se sont octroyé 52,4 % de part de marché VL, dont 27,9 % pour PSA qui a immatriculé 32 990 exemplaires et a donc vu son volume de ventes quasi stable à - 0,1 %. Deux des marques du groupe ont subi une diminution, dont la plus important revient à DS, avec une chute de 20,3 % pour 1 117 unités vendues. Citroën affiche une baisse de 5,3 % (12 409 exemplaires), tandis que seul Peugeot progresse à + 5,2 % avec 19 464 modèles vendus.
En revanche, Renault augmente très fortement ses ventes de 16,2 % en août et s’attribue une part de marché de 24,4 %. Le groupe a vendu 28 913 véhicules contre 24 888 en août 2015, dont 22 405 pour la marque au losange (+ 11,4 %) et 6 508 pour Dacia (+ 36,5 %).

Les groupes étrangers en bonne santé

La tendance est positive du côté des constructeurs étrangers qui ont tous enregistré de très bonnes performances, à l’exception du groupe Volkswagen (- 7,1 % au global, dont - 16,3 % pour la marque du même nom) et de Nissan (- 2,1 % et 3 914 unités).
La meilleure de ces performances est signée FCA, qui a commercialisé en août 6 296 véhicules contre 4 718 à la même période en 2015, boosté par ses trois principales marques, à savoir Fiat (+ 29,8 %), Jeep (+ 32,2 %) et Alfa Romeo (+ 23,2 %). Autre résultat à souligner : celui de Daimler qui a vu son volume de ventes croître de 32,1 % avec 5 251 unités (3 975 en août 2015), ou encore de Volvo avec une croissance de 22,8 % avec 588 modèles mis à la route.
À souligner également les hausses de Hyundai (+ 21,5 %), de Toyota (+ 13,6 %) et de BMW (+ 13,4 %). Au global, les groupes étrangers se sont octroyé en août une part de marché VL de 47,6 % grâce aux 56 426 véhicules commercialisés.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos