Le mariage entre PSA et FCA toujours d’actualité

Publié le par

Annoncée fin octobre, l’opération de fusion devra être finalisée au plus tard début 2021.

© groupe PSA Direction de la communication
© groupe PSA Direction de la communication

Le Covid-19 pourrait-il avoir raison de la fusion entre les deux groupes automobiles ? Si les doutes vont bon train depuis le début de la crise sanitaire qui a fortement affaibli l’industrie automobile mondiale ces dernières semaines, provoquant notamment la chute des ventes et des marchés financiers, Carlos Tavares, président de PSA, dément cependant tout avortement du projet. « Les groupes de travail maintiennent et même accélèrent le rythme sur le projet pendant cette crise pour réaliser le closing », avait-il assuré lors du dernier comité de pilotage du projet le 31 mars, selon une citation rapportée jeudi par PSA à l’AFP. Ajoutant également que « le plus tôt sera le mieux ». Rappelons que, grâce à ce rapprochement, les deux groupes formeront le quatrième acteur mondial du secteur, abritant sous le même toit quatorze marques emblématiques. Affaire à suivre donc. Mais devant l’urgence de cette crise économique sans précédent, les deux constructeurs vont devoir encore plus se serrer les coudes.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos