Le nouveau Qashqai entre en piste

Publié le par

Nissan mise gros sur la seconde génération de son modèle fétiche. Zoom.

Le nouveau Qashqai entre en piste

La deuxième génération du Qashqai fera ses débuts sur le marché français à partir de février 2014. Depuis sa sortie en 2007, ce top-modèle s’est vendu à deux millions d’exemplaires, dont 155 000 sur notre sol. Tout comme il aura été livré à près de 33 000 unités dans notre pays en 2013.
Ce score correspondra à 47 % des livraisons de modèles de Nissan au sein de l’hexagone sur cette période. Sachant que ce produit phare de 4,37 mètres de long est déjà en tête du segment européen des Crossover du segment C, devant les Volkswagen Tiguan et Hyundai iX 35. De même qu’il est confronté à l’échelle du vieux continent aux valeurs sûres que sont la Volkswagen Golf et la Peugeot 308.

Nouvelle plateforme

Conçu sur la base de la nouvelle plateforme CMF de l’Alliance, disposant d’un coffre dont le volume est porté à 430 litres (avec option de chargement modulaire) et bénéficiant d’un poids global de 40 kilogrammes, il est commercialisé dans une fourchette de prix qui débute à 25 590 euros TTC, pour culminer à 35 110 euros TTC.
Sa version la plus équipée (quatre niveaux de dotation Visia, Acenta, Connect Edition et Tekna sont disponibles) est équipée d’un moteur diesel de 1,6 l de 130 ch, puis profite d’une configuration 4X4.
Plus précisément et outre ses deux motorisations essence de 1,2 l/115 ch et 1,6 l/150 ch, il reçoit sous son capot deux diesels de 1,5 litres/110 ch émettant 99 grammes de CO2, puis de 1,6 litre/130 ch émettant 109 grammes de CO2.
Dans sa configuration la plus riche, cette V2 hérite enfin, parmi d’autres choses, d’un ensemble d’équipements de sécurité active : système d’alerte de changement de file, détecteur de circulation en angle mort, lecteur automatique de panneaux routiers, système d’arrêt automatique d’urgence, régulateur de vitesse adaptatif, détecteur de perte de vigilance, caméras grand angle et système de parking automatique…

Entreprises et conquête

Qui plus est, il va être accessible dans une version « Business Edition », dédiée aux entreprises et riche d’un moteur de 1,5 l DCI de 110 ch. Clairement, la marque espère que près de 20 % des ventes de son modèle fétiche se concrétiseront auprès de cette clientèle spécifique. Cela, sur fond d’attractivité tarifaire, puis en vertu d’un faible niveau moyen de consommation énergétique (environ 3,8 litres aux 100 kilomètres annoncés). Précisions utiles : Nissan considère que 85 % des immatriculations du Qashqai en passe de réaliser ses premiers tours de roues, se feront sur la base d’une motorisation diesel et d’un taux de conquête de clientèle situé entre 70 et 75 %.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos