Le nouveau boom du marché VO

Publié le par

Avec un bond de 4,6 % enregistré le mois dernier par rapport à novembre 2009, le marché français des voitures d’occasion reprend le rythme dynamique entamé en août.

Le nouveau boom du marché VO

Fort de 440 000 immatriculations inventoriées à seulement un mois de la Saint-Sylvestre, le business de la seconde main continue de suivre la courbe inverse de celle du commerce de modèles neufs encore en chute de près de 11 %. En fin de course, la prime à la casse est un argument moins scintillant pour des acheteurs devenus hyper rationnels. Ils redécouvrent d’ailleurs l’intérêt des très jeunes occasions, moins chères et immédiatement disponibles. Ce segment de marché voit une fois de plus ses ventes (38 600 unités) augmenter de 18,9 % après un bon de 28,7 % en octobre en comparaison de l’année précédente.
Hormis les C-Crosser (- 19,5 %), Xsara (- 35,6 %) et C2 (- 84,3 %), les occasions récentes de la gamme chevronnée de PSA font carton plein avec une progression moyenne de 52,2 %. En revanche, les véhicules, toutes marques, dont l’âge est compris entre un et deux ans peinent à convaincre les acquéreurs. Avec 31 085 immatriculations, cette catégorie chute de 22,8 %. Les clients leur préfèrent les véhicules âgés de 2 à 4 ans (+ 2,1 % pour 64 842 unités) et surtout les voitures d’occasion de plus de 5 ans. Le principal segment de marché en volume a encore progressé de 7,6 % le mois dernier, avec plus de 275 000 transactions. Mention spéciale pour les R4 (+ 39,7 %, sûrement l’effet 50e anniversaire), Meriva (+ 48,7 %), X5 (+ 50,2 %), Touran (+ 62,8 %), C2 (+ 86,5 %) et C4 et 2CV (respectivement + de 100 %). À ce stade, près de 5 millions de véhicules d’occasion ont été commercialisés en France, en hausse de 2,5 % par rapport aux onze premiers mois d’une année 2009 « horribilis ». Au sein de cette masse, 390 093 Renault Clio ont fait l’objet d’une transaction. Sur la base des scores de l’an passé, le marché VPO devrait finir 2010 autour de 5,4 millions d’unités. Enfin, avec 64 574 immatriculations, le marché des utilitaires d’occasion a accusé une légère baisse de 0,6 % en novembre.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos