Le nouveau contrôle technique et la hausse des carburants reportés

Publié le par

Le gouvernement vient d’annoncer, par la voie du Premier ministre, Edouard Philippe, le report pour 6 mois du nouveau contrôle technique et des hausses de taxes sur les carburants.

Le nouveau contrôle technique et la hausse des carburants reportés

Edouard Philippe vient d’annoncer le report pendant 6 mois du nouveau contrôle technique et des hausses de taxes sur les carburants. Le Premier ministre a également annoncé la suspension de la convergence de la fiscalité du diesel vers celle de l’essence et l’alignement de la fiscalité du gazole pour les entreprises sur celle des particuliers. Si ces suspensions de taxes réjouissent les professionnels, comme le souligne le CNPA, le report du nouveau contrôle technique ne fait rire personne. « Le CNPA s’étonne une nouvelle fois du mépris du gouvernement : ce moratoire intervient sans aucune concertation avec les professionnels », souligne l’organisation professionnelle. Prévu de longue date, ce contrôle technique renforcé et élargi devait introduire le contrôle cinq gaz pour les véhicules diesel. Selon les données du CNPA, plus de 3 000 centres de contrôle technique ont investi entre 1 000 et 8 000 euros pour se préparer à ces nouvelles procédures. La coupe commence à être pleine pour les professionnels puisque cette décision intervient dans un contexte déjà plombé par la probable réforme du permis de conduire et les retards de remboursements des primes à la conversion. Le CNPA demande donc « dès cette semaine une réunion avec le Premier ministre, de façon à prendre des décisions tangibles à apporter à l’ensemble de ses entreprises ». En attendant, le diesel pourrait profiter d’un bon bol d’air pendant quelques mois…

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos