Le plan de relance automobile pourrait finalement être présenté fin juin 2020

Publié le par

© Twitter Bruno Le Maire
© Twitter Bruno Le Maire

Lors de la réunion hebdomadaire des acteurs économiques, le ministre de l’économie et des finances Bruno Le Maire, a évoqué à deux reprises le secteur automobile confirmant qu’un plan de relance serait finalement présenté d’ici la fin juin et non pas septembre comme évoqué la semaine dernière.

Bruno Le Maire a rappelé qu’il était encore difficile de mesurer la reprise d’activité en cette première journée, notamment en Ile-de-France, au regard de la situation des transports publics.

Favoriser une économie décarbonée

Le ministre persiste à vouloir réviser la prime à la conversion pour la centrer sur les véhicules électriques et propres avec les véhicules hybrides rechargeables. Des mesures fiscales incitatives en faveur de la compétitivité dans le cadre du PLF 2021 sont l’étude, à condition que les entreprises du secteur opèrent des relocalisations. Des relocalisations dont on peut néanmoins douter de l’impact à court comme à moyen terme.

A noter qu’une réunion aura lieu ce mercredi 13 mai avec les acteurs du secteur automobile. Plusieurs fédérations professionnelles demandant des mesures d’urgence en faveur de l’apprentissage, dans le cadre du plan de relance à venir.

Le CNPA demande des exonérations fiscales pour les entreprises de la filière aval

Lors de cette réunion, le ministre a confirmé des exonérations de charges pour hôtellerie-restauration et culture pour les quatre prochains mois. Tandis que d’autres arbitrages sont en cours.

Rappelons que le CNPA, ainsi que les entreprises de la filière aval de l’automobile, demandent à pouvoir bénéficier en termes d’exonérations fiscales au niveau notamment, a minimum de 2/12ème des taxes du type TASCOM, TLPE, Taxe parking ou versement transports.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos