Entretien et réparation des nouveaux moteurs essence

Publié le par

Entretien et réparation des nouveaux moteurs essence

En plein débat sur les énergies propres, on a tendance à penser que les véhicules essence subissent le même sort que les motorisations non électriques ou hybrides, c’est-à-dire une baisse de popularité.
Ce n’est pourtant pas du tout le cas. En 2016, la vente de VN essence a augmenté de 19,4 % par rapport à 2015.
Il faut dire que depuis plusieurs années, les moteurs essence sont entrés dans une nouvelle ère écologique, de façon à répondre aux nouvelles normes européennes de dépollution et d’émission de CO2. « Downsizés », turbos compressés, à injection directe, souvent réduits à 3 cylindres… autant de nouvelles technologies qui ont pris place à bord. Il est donc important pour les techniciens de :

- Comprendre les nouveaux termes contenus dans la documentation technique.
- Diagnostiquer les pannes.
- Maîtriser le fonctionnement des systèmes pour les moteurs à injection directe.
- Gérer l’augmentation du nombre d’entrée en atelier.
- Diminuer le temps d’intervention sur chaque véhicule et augmenter la rentabilité de l’activité.
- Prendre connaissance et conscience des nouvelles règles de sécurité induites par la pratique de nouveau matériel.

Le GNFA propose un cursus de formation permettant aux techniciens de maintenance de se former aux nouvelles réalités du terrain, de réaliser l’entretien, le contrôle et le diagnostic des systèmes d’injection et dépollution des motorisations essence.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos