Le point sur le prêt garanti par l’Etat

Publié le par

Un peu moins de 2 mois après son lancement, le prêt garanti par l’Etat a dépassé les 500 000 demandes, pour un montant de 100 milliards d’euros. Près de 90 % de ces demandes sont issues de TPE.

Le point sur le prêt garanti par l’Etat

Depuis le 25 mars, le prêt garanti par l’Etat (PGE) a enregistré plus de 500 000 demandes pour un montant de 100 milliards d’euros. Ces chiffres augmentent chaque jour et sont fournis par le ministère de l’Economie et la fédération bancaire française. Sur ce total, près de 90 % des demandes sont issues de TPE. A titre d’exemple, le montant de 100 milliards d’euros accordé depuis 7 semaines correspondrait à 15 mois de production de crédits à ces mêmes TPE selon la fédération. Désireuse de montrer l’engagement des banques dans cet effort national, la fédération rappelle également que 20 milliards d’euros de reports d’échéances pour 6 mois ont été accordés à 1,6 millions de crédits accordés avant la crise.

Montants accordés

A la date du 7 mai dernier, 66 milliards d’euros avaient été accordés, en réponse à plus de 386 000 demandes. Pour mémoire, l’Etat a proposé aux entreprises en difficulté jusqu’à 300 milliards d’euros de prêt garanti. Cependant, ces sommes importantes ne sont pas des dons. Comme le soulignent certains chefs d’entreprises dans l’automobile, cet argent devra être remboursé et pèsera sur les comptes en cas de demande mal calibrée. En effet, les échéances régulières pourraient handicaper lourdement des sociétés pendant plusieurs années. Si l’arrivée d’argent frais est parfois une question de survie pour les entreprises, ces prêts de doivent pas se transformer en piège dans un avenir déjà incertain.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos