Le réseau Cadillac/Corvette est résilié

Publié le par

Le réseau Cadillac/Corvette est résilié

Premier effet de la crise qui secoue le secteur automobile ? Les 16 concessionnaires qui, jusqu’ici portaient les couleurs de Cadillac et Corvette dans l’Hexagone, ont reçu, début février, une lettre de résiliation de leur contrat de distribution avec un préavis de deux ans.
Importateur depuis 2003 des deux marques de General Motors, ainsi que de Chevrolet US dans l’ensemble de l’Europe, et détenteur de certains points de vente filialisés, le groupe néerlandais Kroymans a décidé de renoncer à leur diffusion sur notre territoire. Ce dernier assure par ailleurs la commercialisation de la marque Hummer à travers une large partie du Vieux Continent... Exception faite de cas tels que celui de la France, où c’est l’importateur privé Paul Chedid Automotive qui détient cette carte.
Dans le courrier adressé à ses partenaires, Kroymans annoncerait que la représentation des deux marques américaines sera reprise en charge directement par le groupe General Motors (comme c’était le cas avant 2003). Le groupe automobile de Detroit aurait confirmé cette évolution et devrait prochainement annoncer aux intéressés sa stratégie pour la période de l’après-2011.
Au-delà du contexte qui est propre au marché automobile, certains concessionnaires impliqués évoquent la réticence qu’ils affichaient face aux demandes d’investissements et d’adoption de standards réclamés par Kroymans. Le premier Cadillac & Corvette Center créé à Paris a, par exemple, nécessité un engagement pour travaux de 400 000 euros. Au regard d’un volume de ventes plus que limité, ils étaient jugés trop onéreux par les décideurs. En effet, en 2008, les ventes dans notre pays étaient de : 91 Cadillac, 113 Corvette et 210 Hummer. Pour mémoire : le groupe Kroymans est aussi importateur et distributeur de SsangYong pour le Benelux et l’Allemagne, ainsi que de Saab, Ferrari, Jaguar, Aston Martin, Kia et Alfa Romeo pour les Pays-Bas. Il représente encore d’autres marques telles que Volvo, Nissan, Land Rover ou Suzuki. L’an dernier ses immatriculations consolidées ont porté sur un volume de 2 millions d’unités.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos