Le rôle clé d’Opérateur de Service dans le nouvel écosystème automobile

Publié le par

Le rôle clé d'Opérateur de Service dans le nouvel écosystème automobile

D’après Frédéric Garnier de PwC Advisory, dans un article publié le 8 octobre 2019 sur Linkedin : "l’achat d’une voiture ne se résumera plus au choix du modèle ou de la couleur mais à l’adoption d’un mode de vie nouveau centré sur l’expérience digitale du véhicule et son écosystème périphérique".

Des changements forts qui induisent la création d’un nouvel écosystème autour de l’automobile connectée et autonome. Et pour distributeur l’ensemble de ces nouveaux services de mobilité autour du véhicule, un rôle clé sera désormais dévolu à l’Opérateur de Service du véhicule.

Reste à savoir qui sera le mieux à même d’occuper ces nouvelles fonctions stratégiques d’Opérateur de Service du véhicule.

La dynamique actuelle positionne Google (androidauto) et Apple (apple carplay) dans l’environnement de confiance du consommateur, en compétition (ou coexistence) avec les systèmes constructeurs (Audi Connect, BMW Connect drive, Mercedes Me, etc.). Certaines jeunes pousses préfèrent prendre le contrôle sans attendre l’ouverture du marché (et des systèmes) en s’appuyant sur un OBD (onboard device), un concept marginal jusqu’à présent mais avec une capacité d’innovation nouvelle. La couche « Plateforme de Service » de ces acteurs reste une cible d’acquisition pour les plus gros du secteur, que ce soit du côté constructeur que du côté équipementier.

Construire une nouvelle confiance à la consommateur

Ce qui est certain, c’est que celui qui aura les moyens de bouleverser l’industrie automobile à travers la couche applicative saura capitaliser sur l’accès aux informations mises à disposition par l’Opérateur de Service et construire suffisamment de confiance avec le consommateur conducteur pour avoir l’autorisation d’aller plus loin dans l’accès aux données personnalisées.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos