Le salon automobile de Lyon a trouvé la formule gagnante

Publié le par

Relancé en 2015, le salon automobile de Lyon se déroulera du 26 au 30 septembre prochains. Près de 60 000 visiteurs sont attendus sur cinq jours.

Le salon automobile de Lyon a trouvé la formule gagnante

Le salon automobile de Lyon, organisé tous les deux ans par GL Events sous la houlette de sa directrice générale, Anne-Marie Baezner, ne connaît pas la crise ! Alors que se profile la soirée avant-première, le mercredi 25 septembre, veille de l’ouverture officielle de l’évènement qui se déroulera du 26 au 30 septembre 2019 à l’Euroexpo de Lyon, pas moins de quarante-cinq marques automobiles ont d’ores et déjà annoncé leur présence... Un véritable record dans le contexte de forte baisse de fréquentation des grands salons internationaux comme Francfort dernièrement ou Paris.

Rappelons que Lyon et la région Auvergne-Rhône-Alpes possèdent le deuxième parc automobile français de moins de 15 ans et représentent près de 13 % du parc national.

Quarante-cinq marques présentes : un record

Tous les constructeurs, qu’ils soient français ou importés dans l’Hexagone, ont répondu favorablement à cet événement qui s’est renouvelé en 2015. Une nouvelle formule mise en place en partenariat avec les groupes de distribution sur la base d’un co-financement des stands entre les marques et leurs réseaux de distribution. La liste exhaustive des marques présentes est, en effet, assez impressionnante : Alfa Romeo, Alpine, AMG, Audi, Aston Martin, Bellier, Bentley, BMW, Casalini, Citroën, Cupra, Dacia, DS Automobiles, Ferrari, Fiat, Ford, Honda, Hyundai, Jaguar Land-Rover, Jeep, Kia, Lamborghini, Lexus, Ligier, Lotus, Mazda, McLaren, Mercedes-Benz, Microcar, Mini, Mitsubishi, Nissan, Opel, Peugeot, Porsche, Renault, Seat, Skoda, Smart, Suzuki, Tesla, Toyota, Volkswagen, Volvo. De nombreux groupes de distribution parmi les plus importants du top 100 français seront également présents.

Un partenariat marque-réseau gagnant

Créé en 1977, ce salon a failli disparaître il y a quelques années en raison des conséquences de la crise économique et du désengagement de plusieurs marques automobiles. La nouvelle formule repose sur des stands homogènes blanc ou noir avec plancher surélevé et barrière de sécurité pour une superficie comprise entre 100 et 600 m2. Il est impossible d’avoir plus grand. À titre d’exemple, un stand de 400 m2 coûterait un peu plus de 65 000 euros pour cinq jours.

La voiture vedette du salon et des stands homogènes

Aucun stand cathédrale dans ce salon régional ce qui permet de réduire considérablement les coûts pour les marques et leurs réseaux. Un investissement divisé au moins par huit par rapport à un salon B to C classique.

Lors de cette édition 2019, le salon de Lyon devrait accueillir plus de 60 000 visiteurs sur plus de 54 000 m2 de surface d’exposition. Ils pourront bénéficier de 300 voitures à l’essai, dont plusieurs nouveautés et avant-premières de modèles électriques et hybrides.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos