Le salon de Detroit changera ses dates en 2020

Publié le par

Le North American International Auto Show (NAIAS) de Detroit ne donnera plus le coup d’envoi de l’année automobile. À compter de 2020, il ouvrira ses portes en juin et non plus en janvier comme le veut la tradition depuis 30 ans. Rendez-vous le 8 juin 2020.

Le salon de Detroit changera ses dates en 2020

"Le mois de juin nous offre de nouvelles opportunités plus excitantes que janvier", assure Rod Alberts, patron de NAIAS, l’organisateur de l’événement. Mais "ces opportunités" ne seraient, en réalité, qu’une partie de l’explication. Selon les informations recueillies par l’AFP, le salon de Detroit souffrirait de la concurrence du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas, consacré à l’innovation technologique en électronique, et lui aussi organisé en début d’année : "De plus en plus de grands constructeurs abandonnent Detroit pour Las Vegas […] où se bouscule l’industrie sur fond de course au développement de la voiture autonome".

En janvier dernier, Ferrari, Bentley, Maserati, Volvo, Porsche, Jaguar et Land Rover n’avaient pas répondu présents à l’invitation dans le Michigan. De leurs côtés, les marques BMW, Daimler et Audi ont déjà annoncées qu’elles ne participeraient pas à l’édition 2019. Si les constructeurs européens continuent de bouder Detroit, le salon risquerait bien de devenir, à terme, purement américain.

Créer une "nouvelle expérience"

Sur le site internet du NAIAS, les organisateurs défendent le changement de dates en insistant sur les économies que réaliseront les constructeurs en période estivale : "En éliminant les vacances de novembre, décembre et janvier de l’équation, les exposants verront une réduction des coûts de main-d’œuvre en heures supplémentaires pour les constructions. De plus, le programme aura un délai de trois semaines plus court, considérablement plus court que les huit semaines actuelles en moyenne". Par ailleurs, les organisateurs ambitionnent également de développer "une nouvelle expérience automobile en dehors des murs du salon". Plusieurs stands seront ainsi installés en plein air, proposant notamment des essais de véhicules hors routes et des tests de conduite à bord de voitures autonomes.

La ville de Detroit espère une retombée économique beaucoup plus juteuse en juin qu’en janvier. Pour rappel, le salon de Detroit attire plus de 800 000 personnes chaque année et a rapporté une belle enveloppe de 450 millions de dollars à la municipalité en 2018, soit une hausse de 30 millions de dollars en un an.

Mots clefs associés à cet article : Salon

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos