Le secrétaire d’État chargé des Transports lance officiellement l’OPCO Mobilités

Publié le par

Le Moove Lab, programme d’accélération créé par le CNPA et Via ID au sein de Station F, a reçu ce jour la visite de Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État chargé des Transports, à l’occasion de la présentation de sa cinquième promotion.

Le secrétaire d'État chargé des Transports lance officiellement l’OPCO Mobilités

Cet évènement démontre une nouvelle fois la place importante occupée aujourd’hui par le CNPA au niveau de la transformation de la filière aval de l’automobile ainsi que des nouvelles mobilités.

« Une journée qui fait sens dans un lieu – Station F – qui incarne parfaitement le projet porté par le CNPA : préparer les emplois et les compétences à l’échelle d’un OPCO rassemblant 1,6 million de salariés et accélérer la diffusion de l’innovation au niveau de notre filière, à l’échelle de notre Moove Lab, a déclaré Xavier Horent , délégué général du CNPA. Nos équipes sont sur une belle dynamique, en dépit des difficultés qui nous attendent quant à l’évolution des marchés en 2020. Nous allons donc redoubler d’efforts, comme l’a demandé Francis Bartholomé ».

Créé par le Conseil national des professions de l’automobile (CNPA), en partenariat avec Via ID, le Moove Lab est devenu en deux ans le programme d’accélération de référence pour toutes les start-up qui innovent dans le champ des mobilités (smart-cities, intermodalité, nouveaux usages, digitalisation des services, mobilité durable, connectée, partagée, etc.). Depuis septembre 2017, ce sont ainsi quatre promotions, soit 26 start-up qui ont bénéficié de l’accélération du Moove Lab, à Station F, le plus grand campus mondial de start-up.

Lancement de l’OPCO Mobilités

À l’occasion de cet évènement, le secrétaire d’État a pu assister également à la constitution officielle de l’OPCO Mobilités. Cet organisme commun, fondé autour des différents métiers de la mobilité, est issu de la volonté partagée des parties prenantes d’articuler les missions dévolues aux opérateurs de compétences (OPCO) dans une logique interbranches en termes de proximité des métiers, d’emplois et de compétences. À ce titre, l’OPCO-M permet la convergence de l’ensemble des acteurs vers une mobilité multimodale, durable, sûre et connectée. L’OPCO Mobilités représente aujourd’hui 210 000 entreprises, 22 branches professionnelles, 1,6 million de salariés et 50 000 alternants.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos