Le système hybride de Toyota est-il vraiment efficace en matière d’émissions de CO2 ?

Publié le par

Plus de 12 millions de véhicules Toyota dotés de la technologie hybride-électrique ont été vendus à travers le monde. Le constructeur estime qu’il a ainsi permis l’économie de plus de 90 millions de tonnes de rejet de CO2.

Le système hybride de Toyota est-il vraiment efficace en matière d'émissions de CO2 ?

Toyota a sollicité deux professeurs pour mesurer l’efficacité de sa technologie hybride-électrique en matière de réduction des émissions de CO2. À la tête des opérations : Jean-Pierre Ponssard et Yannick Perez, deux professeurs agréés de l’École polytechnique et Centrale Supélec situées dans l’Essonne (91). Pour mener à bien cette étude, 81 tests ont été réalisés au cours de trajets de 33 kilomètres, comprenant des portions en zones urbaines péri-urbaines et autoroutes. Au total, les quatre Toyota Prius mises en circulation à différentes heures de la journée ont parcouru plus 2 670 kilomètres.

Les résultats obtenus suite à cette étude permettent de constater que sur l’ensemble du parcours (toutes zones confondues), le véhicule roule en mode tout électrique 70,1 % du temps et 51,5 % de la distance, sans émettre la moindre émission. Lors des phases d’accélération où le véhicule est poussé uniquement par le moteur électrique, la Toyota Prius fonctionne en mode zéro émission 45,9 % du temps et 30,7 % de la distance. Enfin, l’étude a permis de démontrer que la motorisation hybride-électrique était particulièrement performante en zone urbaine où les enjeux liés à la qualité de l’air sont les plus importants. La Prius fonctionne 86,9 % du temps et effectue 77,4 % de la distance en mode électrique. Ainsi, la technologie hybride-électrique permet d’effectuer en moyenne plus de 50 % de la distance en mode zéro émission.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos