Le véhicule électrique en recul en janvier 2021

Publié le par

Avec 6 469 immatriculations enregistrées, la voiture électrique a représenté 5,1 % des ventes de véhicules neufs au cours du mois de janvier.

© Communication Renault
© Communication Renault

D’après les chiffres communiqués par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), le véhicule électrique a marqué le pas en janvier par rapport à la même période en 2020. Alors qu’il représentait encore 13 % des ventes de voitures particulières dans l’Hexagone en décembre dernier, il tombe à 5,1 % en janvier 2021 pour un total de 6 469 unités immatriculées contre 8,2 % en janvier 2020.

Il faut dire qu’en 2020, première année de l’entrée en vigueur de la réglementation européenne CAFE de réduction des émissions de CO2, les constructeurs avaient pris de l’élan en stockant massivement pour débuter l’année 2020 avec de bons volumes.

Le diesel tombe à 25,3 %

Toujours en janvier 2021, le diesel tombe à 25,3 % contre 31,7 % l’an passé. L’essence se maintient à 44,8 % (48,7 % en 2020).

Doublement des motorisations hybrides

La plus forte progression concerne les motorisations hybrides. Leur pénétration passe de 11,4 % à 22,4 %. La part de marché des hybrides rechargeables passe de 2,8 % en janvier 2020 à 6,5 % en janvier 2021. Enfin, il convient de souligner la progression de la bicarburation (essence + GPL + GNV). 2 987 unités ont été écoulés sur l’ensemble du mois de janvier, pour une part de marché de 2,4 %.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos