Les 120 véhicules Moov’in.Paris investissent la capitale

Publié le par

Renault s’est fixé un objectif de 500 véhicules disponibles à la location d’ici le 31 décembre 2018.

Crédit photo : Raphaël Desrosiers
Crédit photo : Raphaël Desrosiers

C’est le grand jour pour Moov’in.Paris, le remplaçant d’Autolib’. Le nouveau service de mobilité free-floating électrique, mis en place par Renault et ADA, est entrée en service ce matin, à 10h10 précisément. Pour l’heure, 100 Renault Zoe et 20 Renault Twizy ont été déployées dans la capitale française. "D’ici la fin de l’année, nous prévoyons un total de 500 véhicules", indique Laurent Mermillod, Senior Manager Renault Mobility chez le groupe Renault.

Via l’application, disponible sur l’Apple Store et Google Play depuis le 5 octobre, les utilisateurs peuvent localiser les véhicules et les réserver. Si ces derniers ne peuvent être stationnés que dans la capitale et Clichy (92), les conducteurs peuvent tout de même circuler en dehors de ce périmètre. "La seule contrainte est le stationnement" prévient Laurent Mermillod. Une fois la course terminée, les conducteurs pourront garer la voiture sur n’importe quel emplacement public gratuit. "Les usagers n’auront pas besoin de se soucier de la recharge de la batterie. Lorsque celle-ci sera vide, un jockey viendra la recharger et nettoyer le véhicule. Celui-ci ne sera automatiquement plus visible sur l’application pendant toute la durée de la maintenance", poursuit-il. Le coût d’utilisation est de 39 centimes la minute et la durée minimum d’emprunt est de dix minutes.

"Depuis sa sortie sur l’Apple Store et Google Play le 28 septembre, plus de 5 000 utilisateurs ont téléchargé l’application et peuvent dès aujourd’hui accéder au service Moov’in.Paris",
précise la marque au losange. Pour créer un compte, tout nouvel utilisateur doit fournir la copie de son permis de conduire, sa pièce d’identité et ses coordonnées bancaires.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos