Les VP électriques s’accaparent 1 % du marché automobile en septembre

Publié le par

La rentrée a été dynamique pour le marché du VP l’électrique. En septembre, selon l’Avere, le segment a encore franchi la barre des 1 % du marché des VP.

Les VP électriques s’accaparent 1 % du marché automobile en septembre

En septembre, 2 270 véhicules électriques ont été immatriculés en France, soit une croissance de 18 % par rapport à septembre 2014.

Sur le segment des VP, 1 731 modèles ont été vendus ce qui représente une hausse de 14,3 % par rapport à la même période en 2014. Conséquence : la part de marché du VP électrique dans les ventes totales de VP a de nouveau franchi la barre symbolique des 1 %.
Avec 989 ventes, la Zoé reste leader sur ce segment, tandis que la Bluecar s’empare de la deuxième place avec 199 unités écoulées, suivie, en troisième position, de la Nissan Leaf qui s’est vendue à 185 exemplaires. Au total, depuis le début de l’année, 11 779 VP électriques ont été immatriculés contre 6 292 durant la même période en 2014, soit une progression de 70 %.

Le marché des VUL électrique en dents de scie

Le marché des VUL électrique est plus hésitant : après plusieurs mois de recul, les immatriculations sont reparties à la hausse en septembre. Avec 539 ventes, le marché a connu une augmentation de 31,5 %. Grâce à des ventes en croissance de 53 %, le Renault Kangoo Z.E avec 393 commercialisations, domine toujours le marché. Le Nissan E-NV200, le Goupil G3 et le Blu Car Golia se partagent ensuite le segment avec respectivement 44, 43 et 17 immatriculations.

Depuis le début de l’année, ce sont 3 104 VUL électriques qui ont trouvé preneur, contre 3 120 en 2014 sur la même période.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos