Les acheteurs de véhicule friands d’outils digitaux en concession

Publié le par

Une étude réalisée par Accenture révèle que les acheteurs de véhicules souhaiteraient davantage de fonctionnalités proposées en ligne.

Les acheteurs de véhicule friands d’outils digitaux en concession

C’est un fait observé depuis déjà de nombreuses années par les constructeurs et les concessionnaires : les clients et, plus particulièrement, les digital natives, habitués à effectuer leur achat sur le Net, arrivent en concession bien plus renseignés qu’auparavant. C’est dans ce contexte que le passage en concession, dont la fréquence a été fortement réduite, permet de finaliser l’acte d’achat via l’essai du véhicule choisi.
Pourtant, si l’expérience en ligne est devenue prédominante et privilégiée par les consommateurs qu’ils soient digital natives ou non, elle reste bien éloignée de l’expérience au sein d’un point de vente physique. Selon l’étude, les 3 000 consommateurs interrogés en Chine, en Allemagne et aux États-Unis attendent des configurateurs de véhicule avancés, des conseillers en ligne ainsi que des expériences de réalité augmentée afin d’imaginer et concevoir au mieux leur futur véhicule.

L’achat en ligne accepté… sous condition

« À mesure que la digitalisation s’intensifie, les constructeurs automobiles et les concessionnaires ne peuvent plus se permettre d’ignorer que leurs opérations respectives doivent s’intégrer les unes aux autres. Ils doivent collaborer afin de proposer une expérience multicanal parfaitement fluide », souligne Marc Mechaï, directeur de l’activité automobile d’Accenture en France et Benelux.
Toujours selon cette étude, 43 % des consommateurs seraient prêts à acheter leur véhicule en ligne, mais à conditions que le prix soit plus attractif qu’en concession. Concernant le parcours d’achat en point physique justement, l’enquête montre qu’outre des informations sur les produits, la plupart des sondés attendent des équipes en concession qu’elles soient disponibles pour répondre à leurs questions complémentaires et qu’elles leur fournissent des conseils sur leur achat tout au long du processus.

Des préférences d’achat variées d’un pays à un autre

Cependant, les préférences d’achat varient d’un pays à l’autre : tandis que les consommateurs chinois continuent d’affectionner l’achat dans les points de vente physique, les Américains se montrent plutôt ouverts à l’achat en ligne. Concernant les Allemands, les envies sont plus partagées, puisque 46 % pensent que la concession reste le meilleur endroit pour acheter son véhicule. Cependant, 20 % des personnes interrogées se sont déclarées intéressées par les points de vente équipés de technologies innovantes comme la réalité virtuelle. Enfin, 10 % se verraient acheter un véhicule via un site internet.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos