Les concessionnaires Suzuki en première ligne sur la Solitaire du Figaro

Publié le par

Suzuki est le partenaire officiel depuis dix ans de la course la Solitaire du Figaro. Cet événement est l’occasion de faire connaître ses nouveaux produits et valoriser l’image et la notoriété de la marque.

Les concessionnaires Suzuki en première ligne sur la Solitaire du Figaro

Constructeur de motos, de moteurs de bateaux et d’automobiles, Suzuki est partenaire officiel de la course la Solitaire du Figaro depuis maintenant dix ans. Tout au long de la course, la marque met à disposition sept véhicules ainsi que des bateaux de sécurité, motorisés à son effigie. Ce partenariat est très important pour la marque car il permet de valoriser son image et de présenter ses nouveaux produits sur les stands, comme la nouvelle Swift cette année. « Suzuki cherche à avoir un relationnel développé avec les clients », affirme Stéphane Magnin, directeur commercial chez Suzuki.

1 000 ventes en Bretagne

Sur l’étape de Concarneau, la marque était représentée par Pascal Seznec, directeur de Bretagne Automobile à Quimper. Créée en 1994, cette concession d’une superficie de 350 m2 a porté successivement les panneaux Hyundai en 2005 et Suzuki depuis 2014. À ses débuts avec le constructeur japonais, Pascal Seznec a été confronté au déficit d’image de Suzuki. « Beaucoup de personnes pensent que Suzuki est une marque de motos et de moteurs de bateaux et non une marque automobile », explique-t-il. Aujourd’hui, la clientèle de véhicules neufs est plutôt âgée et recherche en particulier des voitures avec une position haute. Néanmoins, la nouvelle Swift attire une clientèle plus jeune.
Via onze sites, Suzuki commercialise 1 000 unités par an en Bretagne. Sur ce total, Bretagne Automobile réalise 90 ventes, dont 80 % sont des deux roues motrices. Depuis 2014, ce chiffre augmente de 20 % chaque année. L’objectif de Pascal Seznec est d’atteindre les 100 ventes en 2017. Sa concession réalise un chiffre d’affaires annuel de 12 millions d’euros.

Un bon début d’année

Suzuki compte aujourd’hui 202 points de vente en France avec un objectif de 205 d’ici à fin 2017. Ce réseau représente 166 contrats de véhicules neufs et d’après-vente pour 147 investisseurs.
Entre les mois de janvier et de février 2017, la marque a enregistré 5 000 immatriculations et connaît un vrai succès grâce à sa gamme de SUV avec la nouvelle Swift et l’Ignis. Le constructeur a ainsi enregistré 1 000 bons de commande de la Swift après un mois de commercialisation, et 3 200 bons de commande pour l’Ignis durant les quatre premiers mois.

À ce rythme, Suzuki pourrait bien réaliser l’objectif annoncé par Stéphane Magnin au salon de Genève de 25 000 livraisons en 2017. Outre quatre nouveautés en 18 mois, la marque réserverait d’autres surprises comme la sortie de la nouvelle Swift Sport d’ici à la fin de l’année et un 4x4 pour remplacer le Jimny, qui fête ses 20 ans.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos