Les consommateurs Français privilégient à nouveau les voitures d’occasion

Publié le par

Les consommateurs Français privilégient à nouveau les voitures d'occasion

Alors que les plans de soutien gouvernementaux au marché automobile ont cessé ou sont sur le point de s’arrêter dans les pays européens, l’organisation de promotion des études de marché GfK Association a sondé 10 200 consommateurs de 9 pays (Allemagne, France, UK, Italie, Pays-Bas, Autriche, Espagne, Pologne et Russie) afin de cerner l’évolution du marché. "La fin des aides gouvernementales remet en évidence les différences structurelles d’un pays à l’autre", explique Anne Lerner, directeur associé de l’organisme. Si les Français (20 % des consommateurs), mais aussi les Anglais (19%) ou encore les hollandais (13%) envisagent d’acquérir une voiture d’occasion dans les deux ans à venir, les italiens (12 %), par exemple, préfèrent acheter un véhicule neuf.

Intentions d’achat

Autres enseignements de l’étude : c’est en Autriche (7 %), en France (6 %) et en Espagne (5 %) que l’on aime le plus les moteurs diesel. En Russie et au Royaume-Uni, 6 % des consommateurs choisissent une voiture neuve à essence. "Il n’y a qu’en France que plus de 1 % des acheteurs potentiels envisagent un système alternatif, hybride ou électrique", précise A. Lerner.
VN ou VO, les sondés sont 14 % d’hommes et 9 % de femmes en moyenne tous pays à envisager l’achat d’une automobile dans les 24 mois à venir.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos