Les constructeurs européens regrettent les mesures de sauvegarde de la Commission européenne sur l’acier

Publié le par

Les constructeurs européens regrettent les mesures de sauvegarde de la Commission européenne sur l'acier

Dans un communiqué du 18 juin 2018, l’association des constructeurs européens ACEA dit "regretter fortement les mesures provisoires de sauvegarde concernant les importations d’acier prises par la Commission européenne".

En réponse aux taxes mises en place par les Etats-Unis, la Commission européenne a, en effet, initié en mars dernier une réponse provisoire dite de sauvegarde concernant l’importation de l’acier en Europe. Dans la pratique, au-delà d’un certain quota d’importation, des droits de douane de 25% commenceront à être appliqués. Le quota fixé par la Commission correspond pour chaque produit à la moyenne des importations sur les trois dernières années.

L’ACEA estime que ces mesures européennes auront "des effets sur la compétitivité des constructeurs en Europe où les prix de l’acier sont déjà très élevés". L’association regrettant que la Commission ne prenne pas en compte que la demande en acier concernait de nombreux secteurs y compris l’automobile.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos